Lucy a un cousin

Une avancée conséquente vient d’être faite dans le domaine des recherches sur les origines de l’homme. En Afrique du Sud, un spécimen d’australopithèque vieux de deux millions d’années, au squelette particulièrement complet, a été mis à jour. Il s’agit de l’espèce Australopithecus Sediba et le spécimen serait un enfant âgé entre neuf et douze ans. Baptisé Karago, il a été découvert dans la grotte de Malaga sur le très riche site d’Afrique du Sud surnommé le « berceau de l’humanité ». Des fragments de deux spécimens de cette espèce avaient déjà été découverts en 2008 sur le même site. Elle fascine les scientifiques à cause de ses propriétés physiques : une posture droite, des pieds arboricoles, un cerveau élaboré, de longs bras et des doigts courts. Australopithecus Sediba serait apparenté à Australopithecus Africanus, lui-même issu d’Australopithecus Afarensis, l’espèce de la célèbre Lucy découverte en 1974, sur le site d’Hadar, en Éthiopie par Yves Coppens et âgée de trois millions d’années.

Articles liés

10Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • scaletrans , 20 juillet 2012 @ 8 h 49 min

    L’évolution ? “Un conte de fées pour grandes personnes” (Jean Rostand)

  • Chris du Fier , 20 juillet 2012 @ 13 h 59 min

    Moi aussi; Il s’appelle Mouloud.. C’est mon voisin et il dit qu’on est tous frères et cousins. Je veux bien le croire, mais j’ai des doutes quand même, j’arrive pas à voir la tronche de sa maman, de ses frangines et de ses tantes.. Y a comme un mystère dans tout ça..

  • jean-françois MARY , 21 juillet 2012 @ 12 h 21 min

    Bravo enfin quelqu’un qui dit ce qu’il pense !
    Merci.

  • Alain COLLET , 21 juillet 2012 @ 14 h 37 min

    Pourquoi nous faire perdre notre temps avec ce genre de faribole ?
    On sait que des datations de squelettes estimées à deux millions d’années ne s’appuient que sur des interprétations indignes de scientifiques sérieux.
    Et « un cerveau élaboré » : a-t-on retrouvé le cerveau ?

  • raptor , 21 juillet 2012 @ 17 h 37 min

    @Alain Collet,

    En général, les découvertes homologuées ont été soigneusement vérifiées par des professionnels reconnus. Il y a bien sûr toujours des erreurs possibles et avèrées, mais tout mettre en doute systématiquement n’est pas sérieux.
    Quant à la nature du cerveau, il est estimé à partir de la boite cranienne, bien sûr avec également une amrge d’erreur.

  • Alain COLLET , 21 juillet 2012 @ 22 h 49 min

    Raptor,

    Je ne mets pas systématiquement tout en doute.
    Je ne sais pas quelle méthode de datation a été utilisée. Probablement une méthode radiométrique au potassium 40 ou autre radioélément mais sans doute pas au carbone 14 car cette méthode n’est pas assez précise pour des périodes aussi longues.
    De nombreuses datations au carbone 14 ont montré que les résultats étaient erronés (pas dans tous les cas bien sûr) en comparant avec des méthodes beaucoup plus sûres pour des périodes se comptant en milliers d’années.
    Par ailleurs, les dimensions d’une boîte crânienne ne permettent nullement d’en déduire les capacités cognitives du vivant qui en fut pourvu.
    Bien à vous.

  • Yves Tarantik , 22 juillet 2012 @ 10 h 44 min

    Performances cognitives et volume de la boite crânienne (qui ne permet nullement d’en déduire les capacités cognitives)
    C’est bien vrai ça : entre une boite crânienne de gauche et une de droite il n’y à apparemment pas de différence et pourtant…

Les commentaires sont clôturés.