Texas : Des pom-pom girls interdites de versets bibliques

États-Unis. Les “pom-pom girls” (ou “meneuses de claque” ou encore “cheerleaders”) de Kountze, une petite ville du sud-est du Texas, ont été informées par Kevin Weldon, le surintendant, qu’ils ne pourront plus utiliser des versets de la Bible sur leurs bannières lors des matches de football du collège de la ville.

L’homme, qui assure être chrétien, a pris cette décision suite à un courrier de la Freedom From Religion Foundation, une organisation qui fait la promotion de l’athéisme, alertée par un habitant.

Les trois dernières rencontres sportives, les “pom pom girls” de Kountze avaient souhaité « rendre gloire à Dieu” en remplaçant les traditionnelles banderoles par d’autres, chrétiennes. L’une disait par exemple : “Je puis tout par Christ qui me fortifie” (Phil 4:13).

La bourgade de 2 100 âmes où, comme l’explique la dépêche de CBS et d’Associated Press, “le christianisme et la Bible ont toujours joué un rôle fondamental”, est sous le choc.

Saisi par les parents des jeunes filles qui dénoncent une discrimination, Liberty Institute, un groupe d’avocats conservateurs travaillant à « la restauration de la liberté religieuse à travers l’Amérique”, a réussi jeudi à suspendre l’application de cette décision qui sera examinée par un tribunal le 4 octobre prochain.

L’organisation compte gagner le procès et cite une jurisprudence de la Cour suprême, Tinker c. Des Moines Independent Community School District, selon laquelle les étudiants ne perdent leurs droits constitutionnels (dont le droit à la liberté religieuse affirmé par le Premier amendement) quand ils sont sur le campus. Le district invoque une autre jurisprudence de la Cour suprême, datant de 2000, qui interdit la prière au début d’un match de football organisé dans un collège public.

Tandis que l’American Family Association appelle à la mobilisation, une page “Soutenons la foi des enfants de Kountze” a été créée sur Facebook et rassemble déjà plus de 39 000 “fans”.

Autres articles

4 Commentaires

  • Gérard , 22 Sep 2012 à 15:01 @ 15 h 01 min

    Putain de Démocratie ! ! ! Ou encore : Démocratie de Putains ! ! ! Au choix !

  • C.B. , 22 Sep 2012 à 18:51 @ 18 h 51 min

    N’y a-t-il plus sur les billets de banque des États-Unis “in god we trust”?
    Ces demoiselles pourraient inscrire cette phrase sur toutes leurs banderoles, et là, il me semble que la contestation et l’interdiction serait beaucoup plus difficile.

  • Napoléon , 24 Mai 2013 à 16:45 @ 16 h 45 min

    WTF ? USA is not USSR !

Les commentaires sont fermés.