Éric Zemmour : «Hollande n’a pas mesuré la violence symbolique qu’il imposait à une société épuisée de subir les caprices et diktats de toutes les minorités depuis quarante ans»

Le Zemmour du mardi. « La chienlit, c’est lui. Ce célèbre calicot de mai 68 n’a pas encore été détourné par les organisateurs des manifestations contre le mariage gay. Cela ne saurait tarder. Il faudra, d’un coup de crayon, mettre “Pépère” à la place de “Mon Général”. Mais, après tout, c’est grâce à la solidité des institutions léguées par le père de la Ve que son successeur lointain peut ignorer des manifestations de rue de plus en plus impressionnantes et grâce aux farces et attrapes laissées par Michel Debré dans la Constitution qu’il a pu accélérer la procédure parlementaire pour mettre un terme à la guérilla d’un quarteron de députés UMP. Mais comme De Gaulle en mai 68, Hollande est à côté de la plaque, ne comprenant rien à ce mouvement, le méprisant puis tentant de l’amadouer avec la clause de conscience laissée aux maires avant de se reprendre sur l’injonction du lobby LGBT. De Gaulle excitait la verve des manifestants par sa raideur souveraine, la faiblesse de Hollande produit le même effet. La Ve République a été inventée pour résister aux pressions de tous les lobbies, pas pour mettre l’État à leur service. Hollande dans le fauteuil du Général, c’est Louis XVI dans le trône de Louis XIV. Comme en mai 68, la révolte est générationnelle, des jeunes de 20 ans se rebellant contre une société atomisée, destructurée, marchandisée et justement dominée par les élites soixante-huitardes devenues notables chenus mais puissants. Comme en 68, les partis sont désorientés et dépassés.

“La Ve République a été inventée pour résister aux pressions de tous les lobbies, pas pour mettre l’État à leur service.”

Les dirigeants de l’UMP protestent contre la présence à leur côté du député FN (RBM, ndlr) Gilbert Collard tandis que Marine Le Pen dénonce la reprise en main par l’UMP sans comprendre que les manifestants se moquent comme d’une guigne de ces frontières désuètes. La gauche a cru avoir affaire à des syndicalistes, s’étonnant qu’ils protestent contre un droit qu’on ne leur retirait pas alors que la gauche devrait, au contraire, en ces temps matérialistes et égoïstes, louer des gens qui défendent une certaine idée de l’homme sans rien attendre pour eux. Depuis quelques jours, le pouvoir semble s’affoler. On accuse les opposants au mariage gay d’être d’odieux homophobes. Les mêmes qui interdisent farouchement tout amalgame entre délinquants et étrangers, entre terroristes islamistes et musulmans, se révèlent en rois de l’amalgame. Les grandes heures de notre histoire sont convoquées, les ligues du 6 février 1934 réveillées, la République est en danger, Valls a endossé la pelisse de Clemenceau, mais elle est trop grande pour lui. Quand Bertrand Delanoë dénonce les violences verbales et les intolérances, il pense sans doute à son ami Pierre Bergé qui déclarait il y a peu que si une bombe explosait sur les manifestants contre le mariage gay, il ne pleurerait pas. François Hollande a voulu traiter ce que sa ministre Taubira a elle-même qualifié de “changement de civilisation”, comme une simple modification du barème de l’impôt sur le revenu. Il n’a pas mesuré la violence symbolique qu’il imposait à une société épuisée de subir les caprices et diktats de toutes les minorités depuis quarante ans. Cette violence symbolique est la cause et la mère de toutes les autres violences. Qui sème le vent récolte la tempête.”

Autres articles

32 Commentaires

  • CHARLET Anne , 23 avril 2013 @ 11 h 16 min

    TRES BIEN

  • A. , 23 avril 2013 @ 11 h 26 min

    C’est le seul dans les médias à comprendre ce qui se passe.
    A lui tout seul il replace les RG….

  • lamethodebronson , 23 avril 2013 @ 11 h 34 min

    ok Zemmour, quand achèveras-tu ton analyse?? La France a un grave problème d’institutions, qui agonisent et vont mourir d elles mêmes! Donc, encore un effort Eric…changeons les règles du jeux
    et reprenons ce qui fonctionna pendant bien des siècles!

  • j.-j. , 23 avril 2013 @ 11 h 47 min

    hollande est la cienlit !
    C/est un nuisible très dangereux !
    ***************************************

  • E02 , 23 avril 2013 @ 11 h 51 min

    PARFAIT !

  • jo , 23 avril 2013 @ 12 h 07 min

    Les “maîtres du monde” ont un calendrier et ils veulent s’y tenir, Hollande n’est qu’un avatar, une marionnette! Qui veut parier qu’ils vont aussi parvenir à une 6ème “république”? Le nombre 6, leur est si cher ces temps-ci!

  • Devers , 23 avril 2013 @ 12 h 11 min

    OUI OUI OUI !! enfin du bon sens et de la verve utlisés à bon escient. MERCI.

Les commentaires sont fermés.