VIDÉO | Cité de Beauval (Meaux) : le racisme anti-Blancs au quotidien

Le magazine « Complément d’enquête » diffusé jeudi soir sur France 2 propose une immersion dans la cité de Beauval, à Meaux, pour voir si le racisme anti-Blancs dénoncé par son maire, Jean-François Copé, est vérifié par les faits ou s’il s’agit seulement d’une lubie électoraliste.

Malheureusement, c’est une réalité. Le visage floutée, une mère de famille raconte qu’à l’issue du cours d’histoire sur l’esclavagisme, sa fille (en CM2) s’est faite insulter et traiter de “sale Blanche” par “beaucoup” de ses camarades (“On a été esclaves à cause de toi !”). Une autre confie : “Mon fils (6 ans, ndlr) à l’école a voulu donner la main à sa camarade, une petite Noire. Elle a dit : ‘Dieu ne veut pas que je donne la main à un Blanc’ Un gardien d’immeuble blanc, pourtant converti à l’islam depuis cinq ans, confirme : “Effectivement, avec ma tête et mes yeux bleus, j’ai un problème. (…) Par exemple, j’ai un souci avec un Algérien, ou un Arabe, un musulman, qui prend mal la chose. S’il voit mon médaillon avec le Coran, son attitude, elle change tout de suite. Parce que là, il me reconnaît en tant que frère.” Reportage :

Articles liés

28Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Mizette , 23 novembre 2012 @ 16 h 58 min

    Voici une preuve, s’il en était encore besoin, du racisme qu’on inculque à ceux qui viennent profiter des largesses de notre Pays.
    Puis-je suggérer aux parents de vite rentrer en Afrique ? Ils auront moins de risque que leur fille soit contrainte de donner la main à un blanc !

  • hector galb. , 23 novembre 2012 @ 17 h 53 min

    et cela se passe .. en france, mesdames et messieurs !

  • Goupille , 23 novembre 2012 @ 18 h 10 min

    Et voilà A2, chaîne publique payée par votre redevance, espère que vous avez bien compris, les Blancs : tout va bien, il n’y a que quelques incivilités parce que des jeunes, déscolarisés, ne trouvent pas un job qui rapporte autant que la délinquance et le deal. Parce qu’ils ne sont que 80% à vivre des minima sociaux. Parce qu’on ne leur donne pas un appartement dès qu’ils le demandent. Parcequ’ils sont donc contraints de se replier sur la solidarité tribale. Et que leurs filles, si elles veulent travailler, sont obligées à se voiler.

    Tout va mal parce que vous n’en faites pas assez.

  • Gérard , 24 novembre 2012 @ 0 h 52 min

    En tout cas, c’est la seconde emission qui “ose”, en une semaine ! Je trouve qu’il y a des progrés ! En espérant que ça ne cache rien d’autre !

  • PRAEGER , 24 novembre 2012 @ 10 h 56 min

    Encore une fois, ce reportage est truffé de contrevérités. Non Rachida, l’Islam n’est pas une religion de paix puisque elle obéit aux lois du coran qui édicte que la femme est inférieure à l’homme, qu’il est interdit à un musulman de quitter l’ Islam voire même de critiquer les textes (apostasie) sanctionnée par une peine de mort, que toute liberté y est défendue (pratique du ramadan obligatoire, tenue vestimentaire, nourriture -avec l’horreur de l’abattage rituel-) etc….
    D’autre part, les journaleux n’ont pas montré si le docteur pouvait examiner une femme issue de l’immigration et dans quelles conditions….. Bref, il faut bien se rendre compte que France télévision, financée avec nos impôts, essaie, avec des reportages bidonnés de nous faire admettre de force que la situation est celle là parce que nous, “les Français de souche”, n’avons pas su ou pas voulu accueillir certaines populations venues d’ailleurs (comment se fait-il que nous ne connaissions pas ces problèmes avec les asiatiques ?)

  • jejomau , 24 novembre 2012 @ 11 h 27 min

    tu es blanc : tu es un sous-homme. C’est çà finalement…

  • PRAEGER , 24 novembre 2012 @ 15 h 14 min

    Non ce n’est pas aussi simple que cela ; c’est même beaucoup plus pernicieux. Maintenant, en France, règne le diktat du politiquement correct et dès que l’on a des propos, ne serait-ce que patriotes, on est vite taxé de ringards voire de xénophobes ou de racistes. Vous voyez bien que sos racisme se permet de “surveiller” M6 parce que cette chaîne qui pratique pourtant également le politiquement correct a fait passer un groupe familial qui prône l’amour de son pays. Ne vous trompez pas, le grand projet est de remplacer notre “population de base” par une population complètement esclave qui ne se posera pas de questions (ils ont déjà l’opium de la religion) pour les “guider” et qui acceptera de travailler dans des conditions que les Français n’acceptent pas.
    La concurrence libre et non faussée est devenue l’apanage des financiers internationaux mais posez-vous la question de savoir si cette concurrence peut vraiment être libre et non faussée quand vous mettez en concurrence des pays aux niveaux de vie et aux lois sociales totalement différents.

Les commentaires sont clôturés.