Mariage homosexuel et polygamie : le mariage « pour tous » ne sera pas pour tous

Quand les socialistes sont mis face à leurs contradictions…

Tribune libre de Michel Garcia

C’est encouragé par un appel lancé sur Nouvelles de France que j’ai écrit au député socialiste de ma circonscription pour lui faire part de la « tribune de l’entente parlementaire pour la défense du mariage ». Je remercie mon député d’avoir pris la peine de me répondre et de m’expliquer pourquoi il était en faveur de ce nouveau type de « mariage ». Je ne reproduirai pas ici son courriel dont l’argumentaire ne diverge pas particulièrement de ce dont on nous a déjà rabattu les oreilles depuis pas mal d’années, et notamment comme quoi le mariage serait une union entre deux personnes qui s’aiment, que le réserver aux couples hétéros c’est de la discrimination, et que pour les enfants en attente de parents adoptifs l’important c’est d’être accueilli dans un foyer aimant et stable. Petite mention habituelle de la loi Veil qui avait soulevé tant de protestations à l’époque et qui aujourd’hui est acceptée de tous (!!!), et qui a apporté un énorme progrès social (en tout cas pour les personnes qui ont eu la chance dans leur enfance de passer sans encombre le délai légal pour avorter – le commentaire entre parenthèse est de moi bien entendu), blablabla, blablabla.

Ce à quoi j’ai répondu, entre autres : admettons que vous ayez raison sur la nature du mariage et l’intérêt de l’enfant, mais dans ce cas je ne comprends pas pourquoi vous parlez de « deux » personnes qui s’aiment. Nombre de Français sont de confession musulmane ou bien sont nés dans des familles de tradition musulmane et nous savons tous que chez les musulmans le mariage ne se limite pas forcément à deux personnes. Et après tout, il y a certainement beaucoup plus de Français musulmans que de Français homosexuels et, si le mariage entre une femme et un homme est une discrimination pour les homosexuels, il l’est aussi pour les polygames. En effet, pour paraphraser un peu un des arguments avancés par mon député pour défendre le « mariage » homosexuel, que d’hypocrisie dans notre société et que de vexations pour tous ces musulmans qui doivent faire semblant de vivre en « couples » composés d’un époux, d’une épouse et de plusieurs « maîtresses » !

Sur la polygamie, voici la réponse de mon honorable député :

« Je ne comprends pas (ou je comprends peut-être de trop…) votre allusion aux musulmans et à la polygamie. Vous savez comme moi que la polygamie est interdite en France et en Europe. Ceci n’a bien sûr rien à voir avec le mariage pour tous. Je reçois des tas de messages hallucinés sur la polygamie et même la zoophilie que le mariage de même sexe encouragerait. Je pense que l’on peut avoir un échange civil et respectueux sans tomber dans de pareils travers. »

Alors amis polygames, chers compatriotes de confession musulmane, SACHEZ QUE LE « MARIAGE POUR TOUS » N’EST PAS POUR VOUS et que, pour la majorité socialiste éclairée qui s’apprête à instaurer le « mariage homosexuel », la polygamie, autorisée par votre religion et considérée comme tout à fait acceptable, voire recommandable, dans de nombreuses régions du monde, est un travers à ranger dans la même catégorie que la zoophilie.

Quand on pense que les Français musulmans ont voté à plus de 90% pour Hollande et la gauche, je crois qu’il y a un sérieux problème de stratégie de communication chez les politiciens conservateurs de droite.

Autres articles

22 Commentaires

  • hector galb. , 25 Oct 2012 à 17:23 @ 17 h 23 min

    @frannot :

    c’est d’autant plus vrai que l’on peut dater l’usage de cette expression à il y a 3 semaines, c’est flagrant.

    Les gens des médias qui font l’effort d’utiliser cette expression doivent être donc vu comme des sympathisants du mariage homosexuel

    il y a quelques années, il y avait déjà eu la même servilité médiatique autour de l’expression “anti-mondialistes” qui, du jour au lendemain, tous supports confondus (radios, télé, papier) était devenu “alter-mondialistes”. On aurait cru que quelqu’un avait appuyé sur un bouton et que les robots avaient reçu les nouvelles instructions. Bien sûr, aucun journaliste n’avait trouvé cela étrange, et pour cause !

  • hector galb. , 25 Oct 2012 à 17:23 @ 17 h 23 min

    edit : j’ajoute que cette date des 3 semaines correspond au renversement de tendance de l’opinion

  • Gomez Aguilar , 25 Oct 2012 à 18:34 @ 18 h 34 min

    Ah… Parce qu’en plus vous espérez obtenir, si la loi passe (et elle passera), que lors d’un prochain retour de la “droite” dans plusieurs années, elle soit alors annulée par l’UMP, et les “mariages” célébrés dans l’intervalle annulés rétroactivement…

    Et que d’autre part, ce jour-là, l’UMP annoncera l’envoi, auprès d’éventuels couples qui auraient pu adopter dans le laps de temps antérieur, un commissaire du peuple installé à demeure chez Robert et Gérard, et qui exercera une ‘surveillance pédagogique personnalisée’ sur la façon dont ils élèvent leurs enfants?

    (Et accessoirement, l’UMP interdira enfin l’avortement, une paille… On n’est plus à cette futile formalité près).

    Ok, bon courage… Commencez dès maintenant la campagne de mailing auprès de vos députés, effectivement… 🙂

  • PAROLE , 25 Oct 2012 à 21:57 @ 21 h 57 min

    Frédérique a entièrement raison … Une définition approuvée par l’académie française (seul organisme à avoir le droit de modifier une définition de nom) le mariage est l’union d’un homme et d’une femme. Nul n’a le droit d’en modifier son contenu.

    Aussi oser changer se qui est logiquement impossible de changer ……c’est se prendre pour Dieu et là nous avons la réponse dans la bible….. l’anti-christ changera les lois …. “Il proférera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très-Haut, et il pensera qu’il pourra changer les temps et les lois et les saints seront livrés en sa main jusqu’à un temps, des temps, et une moitié de temps.” Daniel 7.25

  • Frannot , 26 Oct 2012 à 13:04 @ 13 h 04 min

    .. et il y a le même phénomène avec les “clandestins” qui ont entièrement disparu au profit des “sans papiers”… qui eux ont tous été régularisés !

    PS – pour les plus jeunes : les “sans-papiers” étaient des immigrés qui du fait de lois Pasqua mal ficelées n’étaient plus ni régularisables ni expulsables – ce n’était pas de leur faute, alors que les “clandestins” sont des étrangers qui violent délibérément nos lois, entrant de force sur notre territoire et qui devraient être expulsés immédiatement dès qu’un contrôle de police s’en aperçoit… mais non ils bénéficient d’avantages exorbitants (telle l’AME ! – pdt que nous travaillons et payons des prélèvements sociaux croissants et que nous sommes remboursés de manière décroissante) – on marche sur la tête.

  • hector galb. , 28 Oct 2012 à 11:53 @ 11 h 53 min

    Absolument frannot, mais j’analyse la chose différemment car pour les “sans-papiers” l’usage de l’expression au détriment de “clandestins” participe selon moi plus de la paresse et de la routine, même si je suis conscient que les gauchistes l’inventent et l’utilisent sciemment (ce fut la même chose pour les expressions “jeunes” ou “banlieues”), tandis que l’expression “mariage pour tous” a été utilisée pour remplacer l’autre de façon si soudaine et massive que cet élément de langage participe vraiment d’une soumission spontanée, quasi tactique (ils se sont rendus compte que leur “cause” flanchait, et que l’expression “mariage homosexuel” n’était pas vendeur, donc ils l’ont aussitôt modifiée et dans le même temps ils ont repoussé la date du débat parlementaire à l’an prochain pour mieux prendre la mesure de l’opposition).

  • reseausequanaise , 20 Nov 2012 à 20:33 @ 20 h 33 min

    peu enclin au maraige et tout le foutoir materialiste qui l entoure , je me demande pourquoi interdire le maraige a trois ou quatre et pourquoi discriminer jules et jim? ainsi que tous ceux qui s aiment et souhaitent mettre leurs sous a l abri .?

Les commentaires sont fermés.