Oskar Freysinger : face aux musulmans, « le Français moyen, il rase les murs et il baisse le regard »

“Dans la famille islamophobe, voici le cousin baba cool…” Ainsi commence la présentation d’Oskar Freysinger dans le reportage “La déferlante anti-islam. Enquête sur la nouvelle extrême-droite” de Mathias Hillion et Karim Rissouli diffusé lundi 30 mai prochain à 22h25 sur Canal Plus (“Spécial Investigation”). “Oskar Freysinger, un OVNI qui casse tous les codes de l’extrême-droite traditionnelle”. Recevant les journalistes chez lui, vin rouge, bière, fromage et charcuterie du coin à table, le conseiller national UDC explique aux journalistes : “Franchement, le Français moyen, il frôle les murs, il rase les murs et il baisse le regard. Et ça, si c’est pas une attitude de dhimmi, c’est quoi alors ?”. Commentaire immédiat du journaliste : “dans la rhétorique de cette nouvelle extrême-droite, un dhimmi, c’est un blanc, non-musulman, soumis à l’islam”. A moins que ça ne soit dans le droit musulman ? “Toujours est-il que cet homme-là, né sur sol français, Français de souche, souchien comme on l’appelle, n’est-ce pas, dans certaines bouches, eh bien, il baisse le regard et il frôle les murs. Alors, ça, c’est une dhimmitude pour moi. C’est pas normal”, continue Freysinger. 

Sur la route, devant la vallée du Valais Romand où il a toujours vécu, un journaliste de Canal Plus lui dit : “j’ai beau regarder, là, je ne vois pas de mosquée !” Réponse du tac au tac de Freysinger : “bah, c’est bon. On a fait ce qu’il fallait (rires) ! Non mais, c’est que, nous, nous sommes suisses. Et un Suisse, c’est quelqu’un qui a un caractère tout à fait particulier. C’est-à-dire, on a cette très saine réaction de se dire : ‘quand les emmerdes sont là, c’est trop tard’. (Rires) Vaut mieux prévenir que guérir ! Et ça, c’est assez suisse.”

“Le chantre de la Suisse à l’ancienne”, comme l’appellent les journalistes de Canal Plus sur fond sonore angoissant, les emmène ensuite dans une réunion de militants de l’UDC, à Euseigne. Hymne national debout puis chant d’“Oskar” : “j’ai retrouvé le vieux pays comme l’oiseau qui retrouve son nid…” On y aperçoit le jeune élu franc-tireur Grégory Logean ainsi que des Suisses d’en-bas, certains avec des t-shirts UDC parodiant ACDC avec l’éclair entre le “U” et “DC”. “Astérix l’Helvète” et son village suisse résistent encore et toujours…

Autres articles

2 Commentaires

  • jpb , 30 Mai 2011 à 13:07 @ 13 h 07 min

    baisser le regard n’importe quoi,il n’y a que des lavettes pour baisser le regard,je suis pour la loi du talion,coup pour coup,même s’ ils sont à plusieurs ils auront le dessus, mais avant !!!!!

  • Alcofribas , 31 Mai 2011 à 22:08 @ 22 h 08 min

    N’importe quoi sur la Suisse d’en bas! Un est ingénieur et un autre est juriste. Encore les à priori des imbéciles!

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France