Éric Zemmour critique le principe de la double nationalité

Z comme Zemmour. Jeudi matin, le chroniqueur réac’ s’en est pris au principe de la double nationalité sur RTL. Mohamed Merah sera enterré en Algérie, le pays où il n’est pas né et où il n’a pas grandi”, a-t-il noté (1). “Un cinglant démenti à Nicolas Sarkozy qui affirmait, péremptoire, que cette histoire n’avait rien à voir avec l’immigration. Un cinglant démenti aussi à tous les défenseurs du droit du sol qui nous expliquent doctement qu’on est du pays où on est né, qu’on est Français à partir du moment où on a une carte d’identité française”, a continué Éric Zemmour. “L’historien Pierre Nora a coutume de dire que la France n’est pas un terrain vague, mais une Histoire, une culture, une terre et des morts, qu’on adopte, qu’on fait siens en devenant Français, en s’assimilant. Si les victimes et l’assassin se font enterrer ailleurs, on peut légitimement se demander pourquoi on s’obstine à vouloir faire de cette terrible histoire une affaire française. Ou alors, à l’envers, comme le stigmat douloureux d’une défrancisation, d’une désafiliation, de notre difficulté croissante à faire une nation, de l’inexorable et inquiéquante progression sur notre belle terre de France, des terrains vagues…”

(1) On a appris un peu plus tard dans la matinée qu’Alger refusait d’accueillir le corps de Mohamed Merah “pour des raisons de sécurité”.

Autres articles

3 Commentaires

  • Robert , 29 Mar 2012 à 21:00 @ 21 h 00 min

    Eh bien, finalement Zemmour a eu tort.
    La pépite Merah, qui a tant fait pour la France, sera enterré à Toulouse.
    Au Sénégal, des homosexuels ont été déterrés de cimetières musulmans, en Algérie, on préfère nous laisser les assassins.
    Et son trafiquant de cannabis de père pourra venir augmenter le nombre de France pour la chance quand il voudra.
    Après tout, nous sommes déjà si soumis, on n’est plus à ça près.

  • Chris du Fier , 30 Mar 2012 à 10:24 @ 10 h 24 min

    Notre cher ami Zemmour dont j’ apprécie sa francité déclarée même si celle-ci est parfois un peu trop appuyée..(caméra et audimat obligent !!) n’est pas sans connaître la loi du retour d’ Israël ….. Il n’ existe pas un telle loi dans les pays d’ origine de la grande majorité des nouveaux Français de papier…. Ceci expliquant en partie cette double nationalité à laquelle ils semblent tant tenir… Il est de notre pouvoir et de notre ressort d’ utiliser cette double nationalité pour obliger les gouvernements des pays auxquels ces vrais-faux Français de récente date, nés ou pas en France, de récupérer leurs nationaux qui afficheraient des attitudes provocatrices anti-françaises…

Les commentaires sont fermés.