Affrontements de rue entre Turques et Kurdes en plein Paris

Alors qu’un attentat-suicide typique du mode opératoire kurde a tué samedi deux personnes à Bingol, dans l’est de la Turquie, et que l’armée du croissant vient de mener une opération de représailles contre le PKK dans le sud-est du pays après une série d’attaques qui ont entraîné le décès de 24 de ses soldats à la frontière avec l’Irak, des heurts ont éclatés dimanche entre manifestants pro-gouvernement turque et soutiens du PKK à La Haye aux Pays-Bas (où deux personnes ont été arrêtées) et à Paris, place de la Bastille.

Décidés à troubler une manifestation pacifique “contre le terrorisme en Turquie” et armés de battes de base-ball et de projectiles, des jeunes Kurdes ont finalement été dispersés à coups de gaz lacrimogènes. Selon les organisateurs de la manifestation déposée, 10 personnes auraient été blessées dans les violences dont voici quelques images :

[media id=261 width=630 height=390]

Autres articles

2 Commentaires

  • Nathalie , 31 Oct 2011 à 11:22 @ 11 h 22 min

    Mais qu’est ce que ces gens-là sont méchants, les uns et les autres !

  • Bedel , 1 Nov 2011 à 9:34 @ 9 h 34 min

    Ces personnages devraient être reconduits immédiatement dans leur pays.

Les commentaires sont fermés.