Dix mois de prison au Canada pour avoir tenté de sauver des vies humaines

La Canadienne Mary Wagner, qui avait déjà passé 134 jours en détention provisoire après avoir été arrêtée le 23 décembre dernier pour être une nouvelle fois entrée dans une clinique afin de dissuader des femmes de tuer leur enfant, a été condamnée le 5 mai par un tribunal de Toronto à 10 mois de prison et est à nouveau sous le coup d’une interdiction de s’approcher de toute centre d’avortement. Sa détention provisoire a été comptée à raison de 1,5 jour de prison pour chaque jour de détention et Mary Wagner va donc passer encore 4 mois en prison.

Comme lors de ses autres procès, Mary Wagner est resté silencieuse pendant toute la durée des audiences. Le procureur a accusé Mary Wagner d’imposer « ses opinions religieuses aux autres en leur causant des souffrances » car la condamnée est une chrétienne de confession catholique. Le procureur lui a aussi reproché de ne pas se soumettre aux décisions de justice et a exprimé l’espoir que « un jour, un tribunal délivrera une sentence qui changera les convictions de Mary Wagner ».

Le tribunal a refusé la demande de Mary Wagner d’entendre des experts pour savoir à quel moment la vie humaine commence car il a estimé que la question n’est pas de savoir si Mary Wagner a raison ou a tort mais si elle a violé la loi.

La loi canadienne autorise l’avortement sur simple demande jusqu’à la naissance. Ainsi, la veille de sa naissance, un enfant au Canada peut être sauvagement assassiné en toute légalité dans une « clinique ».

Pour la justice canadienne, la seule chose qui compte c’est que Mary Wagner a voulu empêcher l’exercice d’une activité légale par une entreprise et c’est à ce titre qu’elle a condamné cette dissidente défenseuse du droit à la vie. Pour le régime canadien, le droit à la vie ne commence qu’à la naissance.

 

Source : le journal catholique polonais Nasz Dziennik, car c’est dans la presse polonaise et pas dans la presse canadienne que l’on informe le plus sur le sort réservé à Mary Wagner, grâce notamment à l’activisme des associations d’émigrés polonais. Il faut croire que le Canada est un pays non seulement plus barbare mais aussi plus totalitaire qu’on ne se l’imagine généralement.

 

Lire aussi :

Mary Wagner et Linda Gibbons, prisonnières de conscience au Canada

 

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Denis Merlin , 13 mai 2015 @ 8 h 01 min

    Ce ne sont pas des “opinions religieuses”, mais des conclusions de la raison universelle de l’homme. Quels abrutis, ces magistrats !

  • Volpette , 13 mai 2015 @ 8 h 04 min

    Parfait.

  • Eric Martin , 13 mai 2015 @ 15 h 02 min

    Non, la liberté des femmes s’arrête là où commence celle de leur(s) enfants. L’avortement est la liberté des irresponsables ou des totalitaires.

  • Denis Merlin , 13 mai 2015 @ 15 h 35 min

    Le droit de tuer des femmes appartient aux femmes ? Vous êtes vraiment fort, vous !

    Madame Wagner se mêle de ce qui la regarde. C’est son droit d’être solidaire de ses frères humains en danger d’être torturés et assassinés. C’est la raison qui le dit.

    Répressif en plus ! Vous ne savez même pas ce que c’est que la répression. Le droit pénal est un droit restrictif qui s’interprète restrictivement.

    Réfléchissez avant d’écrire !

  • Xénia , 13 mai 2015 @ 16 h 18 min

    Ceux-là même qui rejettent l’avortement ne se soucient guère de nourrir la surpopulation terrestre… J’appelle ça “l’hérésie lapine” ou hérésie romaine familialiste. A quand ce dernier grand schisme que le monde attend pour affaiblir cette grande secte romaine ???

  • Denis Merlin , 13 mai 2015 @ 16 h 32 min

    Occupez-vous de ce qui vous regarde au lieu de parler de surpopulation, voyez que la faim a reculé alors que la population a augmenté.

    De plus, vous n’avez le droit de tuer, sous aucune prétexte. Vous n’êtes pas supérieur au fœtus. Égalité et fraternité !

  • Bardamu , 13 mai 2015 @ 16 h 45 min

    On se fout éperdument des droits de l’homme qui bafouent les droits de l’enfant à naître. Je croyais que la France était tombée très bas, mais il semble que le Canada ait fait mieux. Quand on voit ce qui est arrivé à Sodome et Gomorrhe, que croyez-vous qu’il doive nous arriver ?

Les commentaires sont clôturés.