Un 1er mai avec Marine et les frontistes

A l’appel de Marine Le Pen, plusieurs milliers de sympathisants du Front national ont marché dimanche 1er mai, de la place de l’Opéra jusqu’à celle des Pyramides où se trouve une statue de Jeanne d’Arc.

De l’avis de tous (excepté le pure player de gauche StreetPress), le défilé a rassemblé plus de monde que l’année dernière, 3 200 personnes selon préfecture de police, 20 000 selon le FN. Photoreportage :

[Les troupes frontistes, au départ du défilé, sur les marches du Palais Garnier.]

[De très nombreux journalistes et photographes étaient présents.]

[Une forêt de micros et de caméras suivait la Présidente du Front national, Marine Le Pen.]

[Ce qu’il faut bien appeler un phénomène médiatique.]

[Marine Le Pen pendant son discours place des Pyramides.]

[La présidente du Front national remercie-t-elle le Ciel pour sa victoire face à Bruno Gollnisch ?]

[Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen, que Libération qualifie de “catho-laïc” en grande conversation avec un pasteur.]

[Le “triumvirat” aux commandes au FN : Marine Le Pen, Louis Aliot et Jean-Marie Le Pen.]

Articles liés

Les commentaires sont clôturés.