« Kiss-in » : Christine Tasin dénonce « une faute politique énorme de la part de la Lesbian and Gay Pride de Lyon »

Christine Tasin préside l’association Résistance Républicaine. Cette militante féministe qui récuse le qualificatif de “laïcarde” affirme se “[battre] pour la défense de la laïcité et de nos racines chrétiennes ». Elle a bien voulu répondre aux questions des Nouvelles de France.

Christine Tasin, comment interprêtez-vous le fait que la Lesbian and Gay Pride de Lyon renonce à soutenir le kiss-in homosexuel prévu samedi 7 mai devant la Grande mosquée de Lyon alors qu’elle avait fortement appuyé le kiss-in organisé devant la cathédrale Saint-Jean de Lyon ?

C’est révélateur des contradictions d’un certain nombre de gens dits de gauche. Cette décision est une faute politique énorme de la part de la Lesbian and Gay Pride de Lyon : elle va contre les intérêts même des homosexuels et dénote une absence de prise de conscience de ce qu’est l’islam. Si la Lesbian and Gay Pride de Lyon n’avait pas apporté son soutien en mai 2010 au kiss-in homosexuel organisé sur le parvis de la cathédrale Saint-Jean, on aurait pu se dire que c’est son choix. Mais là, on voit bien la différence de traitement entre le christianisme et l’islam.

Comment jugez-vous ce deux poids deux mesures ?

Il est incompréhensible. Le christianisme n’est pas l’ennemi n°1 des homosexuels, que je sache ! Les homosexuels sont acceptés au quotidien par les chrétiens qui ne tiennent pas de discours anti-homos même si des homosexuels ne sont pas d’accord avec les discours du Pape. Qu’ils manifestent devant un lieu de culte catholique contre les paroles du Pape, même si c’est de la gesticulation, pourquoi pas ! Mais qu’ils ne soient pas capables de faire de même devant une mosquée alors que des homosexuels sont pendus en Iran ou dans la bande de Gaza, c’est incroyable ! Je vous rappelle que le Coran incite à pourchasser les homosexuels et rend passible de la peine de mort la pratique de l’homosexualité. Au Danemark ou en Suède, des chasses aux homosexuels ont déjà été organisées par des musulmans qui veulent imposer leur modèle de société. En quoi l’attitude l’attitude de la Lesbian and Gay Pride de Lyon est regrettable selon vous ?

La Lesbian and Gay Pride de Lyon refuse de montrer et de voir le danger. Le kiss-in aurait été une excellente occasion de forcer le Conseil français du culte musulman à prendre position pour le respect des lois du pays. En République française, les homosexuels sont des citoyens français comme les autres !

Face aux revendications communautaires musulmanes, comment jugea-vous l’attitude de la gauche ?

Auriez-vous imaginé il y a six mois un kiss-in devant une mosquée ? C’était impensable ! A Résistance républicaine, nous pensons que la société de gauche est en train de basculer. Si les dirigeants de gauche ne prennent pas le problème à bras le corps, nous assisterons à un basculement des électeurs vers des partis décidés, eux, à s’occuper du problème de l’islam… Il y a au Parti socialiste un déni de la réalité. Je ne parle pas des Verts ou du Nouveau Parti Anticapitaliste ! Le silence et la complaisance des femmes et des hommes politique de gauche sont épouvantables. L’islam est aujourd’hui très puissant car il se nourrit des faiblesses de nos élus. Or, l’islam est un système totalitaire qui ne connaît que les rapports de force. Imposons nos lois aux musulmans, exigeons le respect de nos règles et de nos valeurs et, dans ce cas seulement, ils fileront doux. De toutes les manières, je puis vous assurer que les Français ne se laisseront pas faire : ils réagiront dans les urnes ou, pire, ce sera la guerre civile si l’autisme de la classe politique se confirme. La première génération payera pour la lâcheté de nos hommes politiques qui n’a pas réussi à imposer nos lois républicaines à la nouvelle génération.

Lire aussi :

> « Kiss-in » homo devant la Grande Mosquée de Lyon : la Lesbian and Gay Pride de Lyon se débine !
> « Kiss in » devant la Grande Mosquée de Lyon : Forsane Alizza appelle à contre-manifester

Autres articles

5 Commentaires

  • Dominique , 3 Mai 2011 à 15:12 @ 15 h 12 min

    Bien dit ! Sauf que la république apprend aux enfants, dès l’école élémentaire, la haine du catholicisme et le respect des autres cultes, et ça fait 200 ans que ça dure ! Il est donc normal de retrouver ce réflexe primaire chez les invertis.

  • gégé , 3 Mai 2011 à 16:16 @ 16 h 16 min

    Bravo, Madame. Je vous félicite de votre franc- parler. j’espère que votre discours sera entendu. J”approuve tout ce que vous avez dit; J’estime qu’il s’agit du pur bon sens.

  • Bernard DUJARDIN , 4 Mai 2011 à 8:26 @ 8 h 26 min

    Effectivement ! Tout est dit par Dominique ! Là est la source du mal !

  • bordelais , 7 Mai 2011 à 20:19 @ 20 h 19 min

    Christine fantasme trop sur les musulmans je me réjoui que cette manifestation aura pas lieu

Les commentaires sont fermés.