Ils mamifestent leur amour !

Les Parisiens assis aux terrasses des cafés de la rue de la Roquette ne peuvent s’empêcher de sourire, attendris par le “pestacle”. Un anar’ lance même, rigolard, “c’est la lutte finale… !”. La “mamif” ne laisse personne indifférent ce dimanche 6 mars après-midi. Une soixantaine d’enfants, d’ados et d’adultes ont tenu à remercier les grands-mères pour leur rôle irremplaçable. Le départ a eu lieu à 15h place Léon Blum, face à la mairie du XIème arrondissement de Paris et les participants marchent en direction de la place de la Bastille. Rosa Tonné, présidente de l’association loi 1901 “I love ma grand’mère” (site), 8 730 fans sur Facebook, est aux anges. Elle explique : “nous souhaitions dire à nos grand-mères que nous les aimons”. Fondée en 1987, I love ma grand’mère souhaite médiatiser davantage la fête des grands-mères qui tombe le 3ème dimanche avant Pâques. C’est-à-dire hier. Elle a édité des t-shirts, des badges, des parapluies, des porte-monnaie en hommage aux 7 millions de grands-mères françaises. “Pour une fois, il ne s’agit pas d’une manifestation de contestation” sourit Rosa Tonné. Le rassemblement a reçu le soutien de Liliane Capelle, adjointe au maire de Paris, chargée des séniors et du lien intergénérationnel. “Cette année, notre ‘mamif’ était un balbutiement, nous espérons donner rendez-vous aux Parisiens l’année prochaine et rassembler beaucoup plus de monde” promet Rosa Tonné. Quelques photos d’une “mamifestation” pas comme les autres :

Les médias étaient nombreux à couvrir la “mamif”.

Des ados, des adultes et même des grands-mères rendent ce dimanche aux 7 millions de grands-mères françaises.

Tous en c(h)oeur : “Nos mamies sont formidables, nos mamies sont imbattables !”

Arrivée place de la Bastille : “venez fêter les grand-mères avec nous !”

Le rassemblement s’achève devant les marches de l’Opéra Bastille. Les participants scandent “I love ma grand-mère !”, “les mamies, on vous aime !”, “Pour nos grand-mères, hip hip hourra !” ou encore “Merci nos grand-mères !”.

Certain(e)s manifestant(e)s refusent de se disperser… Aucun débordement ne sera toutefois observé. 😉

Articles liés