Exclusif | Jean-Marc Nesme : « en septembre, je réactive l’entente parlementaire pour le droit de l’enfant à un papa et une maman »

Le député-maire UMP de Paray-le-Monial réaffirme à Nouvelles de France son opposition à la théorie du gender et au “mariage” homosexuel que souhaitent instaurer les députés socialistes. Alors que le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé ne cache plus sa volonté de voir sa formation politique évoluer sur ces questions, il annonce en exclusivité dans nos colonnes qu’il va réactiver « l’entente parlementaire pour le droit fondamental de l’enfant d’être accueilli et de s’épanouir dans une famille composée d’un père et d’une mère » en septembre.

Jean-Marc Nesme, comment réagissez-vous à l’arrivée de la théorie du gender dans les programmes de sciences et vie de la terre à la rentrée 2011 ?

Je suis totalement opposé à l’inscription dans les programmes scolaires de cette théorie. J’ai d’ailleurs interrogé le gouvernement au moyen d’une question écrite qui doit paraître d’ici quelques jours dans le Journal officiel. Pour l’instant, des courants de pensée et religieux sont mobilisés contre, ainsi que des associations familiales et de parents d’élèves. Tout cela va prendre corps et se cristalliser. Dans 8 ou 10 jours, on verra ce que le gouvernement a décidé de faire… Vous savez, il s’agit d’une directive du ministère de l’Education nationale, pas d’une loi. On ne nous a pas demandé notre avis, à nous, les députés !

« On ne nous a pas demandé notre avis, à nous, les députés ! »

On a le sentiment que les élus de droite ne sont pas mobilisés sur cette question…

Ils sortent d’un débat compliqué sur la révision des lois de bioéthique, tout s’accumule. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de mobilisation interne contre cette initiative. La seule difficulté, c’est que nous sommes mi-juin et que les vacances du Parlement approchent… J’espère cependant qu’on sera le plus nombreux possible. La majorité doit majoritairement dire sa réprobation au gouvernement !

Le Parti socialiste a déposé une proposition de loi visant à légaliser le “mariage” homosexuel jeudi 9 juin. Elle devrait être repoussée et ils le savent. Pourquoi persistent-ils selon vous ?

Ils cherchent à préparer l’opinion. Et puis, les élections présidentielles et législatives approchent, c’est un signal qu’ils envoient à leur électorat bobo parisien. A force de répéter les mêmes choses, ils pensent qu’ils auront l’opinion majoritaire avec eux. Pour l’instant, ça n’a pas marché, en tous les cas au Parlement. 

On a quand même l’impression que l’idée du “mariage” entre personnes de même sexe progresse dans l’opinion. Est-ce que, malgré tous vos efforts, une loi l’instaurant ne finira pas par être votée ?

J’ai une certitude : si la gauche gagne la présidentielle et les législatives de 2012, elle légalisera très rapidement le “mariage” homosexuel, l’adoption et l’euthanasie. Dans la configuration politique actuelle, aucun des trois n’a de chances d’être légalisé. On verra bien le vote jeudi…

« Si la gauche gagne la présidentielle et les législatives de 2012, elle légalisera très rapidement le “mariage” homosexuel, l’adoption et l’euthanasie. »

Le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé a expliqué lors d’un bureau politique de l’UMP mercredi 1er juin qu’il fallait “bouger sur ces sujets-là” et “ne pas apparaître trop conservateur” aux yeux des médias et de l’opinion…

Je suis au courant. C’est pourquoi j’ai l’intention de réactiver « l’entente parlementaire pour le droit fondamental de l’enfant d’être accueilli et de s’épanouir dans une famille composée d’un père et d’une mère » de 2006 qui avait réuni 314 députés et sénateurs. Je l’avais réactivé en 2009 pour empêcher, avec succès, le vote d’un statut du beau-parent. Je la réactiverai en septembre, dans le même esprit et avec le même objectif. Juin ou juillet, ça n’est pas la bonne période.

En 2006, des députés socialistes avaient été empêchés par leur parti de rejoindre votre entente, sous peine de perdre l’investiture PS aux élections législatives de 2007. Pensez-vous pouvoir faire évoluer ces députés ?

Je n’ai aucun espoir de voir ces députés rejoindre l’entente.

« En 2006, Ségolène Royal m’avait assuré être opposée au “mariage” homosexuel. »

Sont-ils toujours opposés au “mariage” homosexuel ?

Oui, ils le disent en privé, mais pour x raisons dont celle de l’investiture, ils “oublient” leurs convictions. En 2006, Ségolène Royal m’avait assurée être opposée au “mariage” homosexuel. Quelques mois plus tard, alors qu’elle était la candidate du PS à l’élection présidentielle, elle affirmait le contraire…

Les lobbies homosexuels ont-ils commencé à mettre la pression sur les élus ?

On reçoit à nouveau du courrier, comme en 2006. Les élections approchent… Mais vous savez, c’est un phénomène très “bobos parisiens” qu’on retrouve dans les médias nationaux tous basés à Paris. La France profonde a d’autres préoccupations.

Autres articles

5 Commentaires

  • Cosaque , 7 Juin 2011 à 20:15 @ 20 h 15 min

    Attention : le gender s’offre également un boulevard en Education civique en 5ème.

    Voici les instructions du Bulletin Officiel consultable ici :
    http://www.education.gouv.fr/cid22116/mene0817481a.html

    ” I – Des êtres humains, une seule humanité – dont – Thème 2 : « Les identités multiples de la personne » (!)
    Démarches : « On s’appuie sur des exemples de figures littéraires ou sur l’expérience et les représentations des élèves pour montrer que l’identité est à la fois singulière, multiple et partagée ».

    Si vous pouviez également l’évoquer suite à cette affaire en SVT.

    Un jeune professeur d’Histoire-Géo en collège

  • charlotte , 2 Jan 2012 à 13:58 @ 13 h 58 min

    Pouvez-vous définir “lobbies homosexuels” s’il vous plait? Ne l’utilise-t-on pas pour des structures interactives et organisées ayant les ressources pour faire pression sur la sphère politique ? Comme par exemple les lobbies pharmaceutiques ( Mr Servier n’a-t-il pas été décoré à L’Élysée ?) ? Je trouve que parler de lobbie Homosexuel est erroné…

    Cordialement,
    charlotte

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France