La Croix inquiète à Rome

Alors que La Croix se présente comme le quotidien catholique de référence, certaines de ses prises de positions choquent à Rome.

Des sources vaticanes ont confié mercredi matin aux Nouvelles de France leur « stupéfaction » et leur « irritation » concernant la ligne éditoriale du journal. Le motif ? Le récent traitement de l’information relatif aux affaires de pédophilie dans l’Eglise.

On trouve, à Rome, que La Croix « traite ce sujet-là de manière très déséquilibré ». « Autant, il faut se prémunir contre ces abus, autant la vie de l’Eglise ne se réduit pas à cela contrairement à ce que semble faire apparaître le site internet de La Croix », nous a-t-on déclaré.

En effet, voici le genre de titres et de sous-titres d’articles qui apparaissent sur le site internet du quotidien : « L’Église demande pardon pour les abus sexuels commis par des prêtres, des victimes participaient à cette veillée du pardon », « Le cardinal Marc Ouellet a demandé pardon, mardi soir 7 février, au nom de l’Église », « pour ceux qui ont abusé des petits et des faibles » », « Victime à 13 ans d’un prêtre pédophile, l’Irlandaise Marie Collins a été invitée à témoigner », « Rome donne la parole aux victimes d’abus sexuels », « Abus sexuels : le cardinal Levada souligne l’obligation de coopérer avec la justice », « A Rome, la pénitence de l’Église pour les abus sexuels » etc…

Fixation. Certains au Vatican déplorent cette « fixation » de La Croix qui « hurle avec les loups médiatiques ». « On attendrait de La Croix, malgré le fait qu’ils sont compétents, une ligne éditoriale qui soit plus fidèle au Saint-Siège, cela serait plus conforme à l’évangélisation », nous explique-t-on.

La Croix devrait s’inspirer de L’Avvenire »

Ainsi, « L’Avvenire est plus officiellement le journal de la Conférence épiscopale en Italie mais il est surtout plus conforme à la doctrine de l’Eglise catholique. La Croix, qui est très proche de la Conférence épiscopale française, devrait s’en inspirer ».

Outre les affaires de pédophilie, c’est davantage la ligne éditoriale globale du quotidien qui est visée et notamment « ses positions sur l’immigration » qui sont jugées « pour le moins discutables ». « La Croix est trop complaisant vis-à-vis de l’islam », nous affirme-t-on.

Impertinence. En 2010, le directeur adjoint du service web de La Croix, Nicolas Senèze, avait déclaré, sur Facebook, à propos du Cardinal Raymond Burke (préfet du tribunal suprême apostolique) qui avait revêtu un habit liturgique particulièrement travaillé : « Pour ma part, j’ai du mal à ne pas voir dans ce déploiement de dent…elles et froufrous, une homosexualité refoulée ».

Il apparaît, en tout état de cause, qu’une fracture semble s’opérer entre certains aspects de la ligne éditoriale du quotidien et la « doctrine sociale de l’Eglise catholique » telle qu’elle est interprétée à Rome.

Autres articles

7 Commentaires

  • diego , 8 Fév 2012 à 17:11 @ 17 h 11 min

    Les cathos de gauche sont encore pire que les laicards. Ils sont masos et tendent le bâton pour se faire battre. Ils souffrent du syndrome de Stockholm. J’ai envoyé un mail aux “poissons roses ” pour leur dire que je ne comprenais pas que des chrétiens puissent appeler à voter socialo alors que ce parti est celui de la franc maçonnerie. Et que lors de son discours au Bourget “Flamby la boulange” leur fait allégeance avec sa loi de 1905.

  • Olivier Bault , 8 Fév 2012 à 18:02 @ 18 h 02 min

    Cela fait longtemps que j’ai remarqué que le journal La Croix avait des positions pas très catholiques ni, d’une manière plus générale, très chrétiennes, ne serait-ce que sur l’avortement. Mais sur d’autres questions aussi. Mais n’est-ce pas aussi le problème d’une partie de l’Église de France ? J’ai parfois cette impression lorsque je suis de passage en France et que je vais à la messe du dimanche.

    Ce qui me surprend aussi, c’est que quand il écrivent quelque choses sur la Pologne, où je réside, ils s’inspirent en général du journal polonais “Gazeta Wyborcza” (comme tous les grands médias français), un journal de gauche particulièrement anticlérical. Ce n’est pas très fort pour un journal soi-disant chrétien. Je le sais car à deux ou trois reprises ils m’ont envoyés leurs sources après des commentaires critiques que j’avais postés sur leur site.

  • RH , 8 Fév 2012 à 18:02 @ 18 h 02 min

    Ca fait longtemps que La Croix inquiète la Rome éternelle…

  • Robert , 8 Fév 2012 à 21:41 @ 21 h 41 min

    La Croix, certains la portent, d’autres le lisent. Et ceux qui le lisent la portent un peu!
    Comme La Vie, ex “catholique” devenu “chrétien, la Croix dirigé n’est plus catholique depuis longtemps. Mais ils ont une vieille tradition de conformisme avec l’esprit du temps.
    Au début du vingtième siècle, ils se vantaient d’être le journal le plus antisémite de France.
    Aujourd’hui, ils sont le journal le plus conformiste de la presse dite catholique.

  • Michèle , 9 Fév 2012 à 18:00 @ 18 h 00 min

    Un torchon, vous dis-je, gallicano gauchiste, papophobe, offrant une tribune à tous les vieux trumeaux de 68 et leur descendance. D’accord avec vous, Diego, les cathos de gauche sont pire que les laïcards

  • Ernest Petiot , 11 Fév 2012 à 17:58 @ 17 h 58 min

    Une remarquable constance a se tirer dans le pied bien aidee par un noyautage efficace des ennemis de l’Eglise nous a conduits la ou nous sommes. Et l’orniere est profonde…..

  • c. , 13 Fév 2012 à 11:48 @ 11 h 48 min

    Le problème c’est que ce journal arrive sur le bureau de bien des curés, dans les paroisses, les couvents, etc.
    Qui paie les abonnements? S’agit il d’envois gratuits?
    En tout cas ce journal distille son venin depuis des années et rend enlève leur conviction aux catholiques influençables au sécularisme. Les autres ont depuis longtemps abandonné cette “Croix”-là qui est en plus soutenu par un grand groupe éditorialiste et donc que l’on trouve partout en kiosque, ce qui explique tout.

Les commentaires sont fermés.