Je me suis inscrit sur Droite-rencontre !

Décidément, la solitude pousse à bien des choses. Au grand mal (ou mâle, c’est comme vous voulez), LE grand moyen : je me suis inscrit sur Droite-rencontre. Ce site avait “buzzé” en décembre 2009. Sitôt, les formalités remplies, je lis ce petit mot de bienvenue :

Je vais d’abord vous expliquer ce qu’est le site : c’est un site de rencontre.

Sans blague !

Ca sert à mettre en contact ceux qui désirent rencontrer quelqu’un.

Euh… Ils prennent les électrices et les électeurs de droite pour des idiots ?

Les photos sont très importantes, vous ferez 20 fois plus de contactes en mettant une photo !

Vous l’aurez compris, l’interface est bas de gamme et le courriel de confirmation d’abonnement est envoyé grâce à Domeus, une “plate-forme de gestion de newsletters et mailings lists” gratuite qui impose à ses utilisateurs (donc à leurs destinataires) son logo… La classe! Mais allons “droite” au but et cherchons une demoiselle qui souhaite se marier. Il doit bien en rester quelques unes à droite. Euh, pas tant que ça en fait : 72. Dont 6 au moins sentent l’avatar à plein nez. Pourtant, j’ai visé large : entre 18 et 99 ans et n’ai pas sélectionné d’origines. Pour les simples rencontres, je tombe sur 135 profils avec les mêmes critères. Côté recherche d’amitié, j’ai 36 possibilités…

Une publicité pour Cougar-rencontre n’arrête pas de s’afficher. Normal, c’est le même propriétaire. Droite-rencontre est édité par une entreprise spécialisée dans les sites de rencontre de niche : Phoenix Corp que dirige Vincent Veyrat Masson. Sans scrupule, il propose des sites de rencontre en veux-tu en voilà : pour écolos, motards, rondes, seniors. Mais aussi naturistes, échangistes, et autres amateurs de “fuck-friends”. Le sordide n’a pas de limite : Rencontre-Pucelle côtoie Gay-Cougar et Rencontre-Adultère. Phoenix Corp propose aussi des rencontres pour chrétiens, juifs et musulmans. Le site Amour Maghreb, justement, rencontre un grand succès. Rencontre-motard, qui vient de démarrer, obtient également de bons résultats.

Mais revenons à Droite-rencontre. Le site a-t-il rencontré son public ? De l’aveu même de Vincent Veyrat Masson, “ça n’est pas la plus grosse niche”. Mais “le site de droite marche un peu mieux que celui de gauche car il a fait davantage parler de lui à sa sortie”. C’est vrai : Google indique 4 320 résultats pour “Droite-rencontre” contre 3 020 pour “Gauche-rencontre“. On n’en saura pas plus : le directeur général de Phoenix Corp ne souhaite pas nous communiquer un nombre d’inscrit(e)s manifestement très faible.

Allez, c’est bon, j’ai compris : l’âme soeur, c’est comme le pouvoir pour la vraie droite. Pas pour demain.

Autres articles