Gilles Goulm : “Annie Lemahieu était une excellente militante, une travailleuse extraordinaire depuis des années”

Gilles Goulm, secrétaire général de la fédération FO-Défense, a décidé mercredi de retirer à Annie Lemahieu (notre entretien) son mandat de déléguée régionale après avoir appris qu’elle se présentait aux cantonales sous l’étiquette FN. Il a bien voulu répondre aux questions des Nouvelles de France.

Est-ce que la sanction qui frappe Annie Lemahieu est due au fait qu’elle se présente aux cantonales ou à son étiquette, en l’occurrence le FN ?

Les deux ! FO est un syndicat indépendant des partis politiques et aconfessionnel. Lorsqu’on est candidat à une élection, on est mis en congé. Dans tous les cas, les appartenances doubles, lorsqu’on est au courant – ce qui arrive lorsque le membre de FO est candidat – ne sont pas tolérées. Ajoutez le fait que j’ai appris la candidature d’Annie Lemahieu par voie de presse, dans La Voix du Nord, ce qui dénote un manque de respect total envers nous. C’est dommage car c’était une excellente militante, une travailleuse extraordinaire depuis des années. Elle a fait beaucoup pour l’organisation. Sa décision est d’autant plus incompréhensible. J’ai d’ailleurs appris hier qu’Annie Lemahieu avait milité au PS. Je ne sais pas si elle a été candidate sous cette couleur politique mais il y avait déjà un problème. A fortiori, apprendre qu’Annie Lemahieu était candidate FN ! On ne va pas se cacher derrière son petit doigt, on ne défend pas les mêmes thèses. Je n’oublie pas ce qu’a dit Marine Le Pen lors de la réforme des retraites…

Elle était contre cette réforme. Elle a même déclaré : “En choisissant de repousser l’âge légal de départ à la retraite, le gouvernement a confirmé sa soumission aux dogmes défendus par le Medef et la Commission européenne depuis des années”… Bruno Gollnisch était pour, Marine Le Pen contre.

(hésitations) Je ne sais pas où vous avez vu ça…

Annie Lemahieu parle de possibles suites judiciaires…

On n’a aucune crainte car son mandat n’était pas électif mais attribué par la fédération. Annie Lemahieu était détachée de son service à temps complet. Alors elle et le FN peuvent venir…

Peut-on parler d’entrisme du FN dans les syndicats français ?

Oui, je pense. Et ils ne sont pas les premiers. L’extrême-gauche l’a fait dans le passé et même aujourd’hui, cela continue. Je crois que le FN essaye de forcer les organisations syndicales à avoir un débat interne sur ses thèses tout en faisant le buzz. Ils ne sont pas les seuls et il y aura sans doute malheureusement d’autres provocations d’ici à 2012.

Autres articles