Nicolas Dupont-Aignan : “Si c’était arrivé en France, je ne suis pas sûr que la police aurait osé interpeller DSK”

Les réactions pleuvent après l’annonce de l’inculpation du Président du FMI, Dominique Strauss-Kahn pour « agression sexuelle ». Après Jacques Myard, Nicolas Dupont-Aignan réagit dans les colonnes de Nouvelles de France.

Nouvelles de France : Quelle est votre réaction après l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn.

Nicolas Dupont-Aignan : Premièrement, c’est un tremblement de terre car on n’arrête pas si facilement quelqu’un comme M. Strauss-Kahn dans un avion, ce n’est pas un évènement banal. Deuxièmement, il y a quand même la présomption d’innocence et il faut voir si les faits sont avérés. Si c’était le cas, je pense d’abord à la victime dont personne ne parle, je pense à l’image de mon pays qui est encore une fois salie. Je crois que cela aura une grande influence sur l’élection présidentielle et pas obligatoirement dans le sens que l’on croit.

C’est-à-dire ?

Moi je crois plutôt que c’est une chance pour la gauche contrairement à ce qu’affirment beaucoup d’observateurs. Dominique Strauss-Kahn était un faux bon candidat pour la gauche et je crois que la droite aurait tort de se réjouir. J’ai toujours pensé qu’il y avait une espèce de fausse mode Strauss-Kahn et qu’il était peut-être le meilleur adversaire pour Nicolas Sarkozy…

On dit que DSK est un homme à femme, le saviez-vous ?

Je n’ai pas envie de commenter cela car je me refuse à généraliser à partir d’informations éparses que l’on peut glaner à droite ou à gauche. Je ne veux pas rentrer là-dedans. Si les faits sont avérés, c’est gravissime, d’autant plus que personne ne parle de la victime. Si c’était arrivé en France, je ne suis pas sûr que la police aurait osé interpeller DSK.

Pourquoi pensez-vous qu’en France la police ne l’aurait pas interpellé ?

Je ne sais pas, c’est mon petit doigt qui me dit ça. Je veux dire qu’il y a une tolérance zéro aux Etats-Unis pour ce genre de comportement, que l’on soit puissant ou humble. Je ne crois pas que cela soit tellement le cas dans notre pays. Il est clair que c’est un tremblement de terre politique même s’il est innocent.

Ne trouvez-vous pas qu’il est plutôt bien traité par les médias ?

Bien sûr, si c’était un homme de droite dans cette situation que n’aurait-on entendu et si ça avait été un homme d’extrême-droite que n’aurait-on entendu ? Quoiqu’il en soit, c’est douloureux pour la France, c’est terrible.

Pensez-vous que l’image de la France soit ternie ?

Très fortement car la France gardera cette image de la culture de l’impunité de nos grandes personnalités.

Avez-vous confiance en la justice américaine ?

Oui, plutôt. Les États-Unis ont beaucoup de défauts mais sur les affaire de mœurs, ils ont moins cette culture de l’impunité qui règne dans notre pays.

Autres articles

3 Commentaires

  • arnaud claudette , 21 Mai 2011 à 20:55 @ 20 h 55 min

    pourquoi DSK ne sait pas fait soigner ?
    pour le PS qui viciféré souvent pour un mot de travers cela leur fera fermer le claper
    c’est de leur faute si DSK est dans cette situation
    il serai souhaitable que le PS ne soit pas candidat pour 2012 POUR LES PRESIDENTIELLE

  • medina christian , 21 Mai 2011 à 22:43 @ 22 h 43 min

    La gauche comme beaucoup de politiques et de journaliste , trouvent humiliant la façon dont les médias Américains ont présentés l’arrestation de DSK , pourtant certains se sont réjouis en voyant BAGBO à moitié nu au milieu de sa famille lors de son arrestation !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen