Exclusif : le soutien du Pape à la Marche pour la vie de 2011 vaut pour celle de 2012

C’est en substance la teneur d’un message envoyé au collectif En marche pour la vie », à l’occasion de la Marche pour la vie qui se déroulera le 22 janvier prochain, que Nouvelles de France vous livre en exclusivité.

Ce message, émanant directement du Nonce apostolique, à la demande de la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège, précise que “tout le monde sait le prix que l’Église catholique attache à la vie humaine et l’estime qu’elle nourrit pour ceux qui prennent sa défense par des moyens légitimes, comme le Saint-Père l’a affirmé dans le message qu’il a fait transmettre à l’occasion de la Marche pour la vie du 23 janvier dernier ».

Ce que le Pape a dit alors vaut aussi pour les autres actions de ce genre, quels que soient les organisateurs, sans multiplier les messages pontificaux ou même les rencontres avec des personnalités du Saint-Siège ou des Représentants pontificaux. La doctrine de l’Eglise et les paroles du Saint-Père à ce propos sont claires et souvent réitérées. C’est avec les évêques diocésains qu’il convient d’entretenir un dialogue et une collaboration à ce sujet.”

“Ce que le Pape a dit alors vaut aussi pour les autres actions de ce genre” précise le message. Il convient de rappeler que le message du Saint-Père, publié en exclusivité par Nouvelles de France en 2011 était le suivant : Informé de la ‘Marche pour la vie’ qui se déroule en France le 23 janvier, Sa Sainteté le Pape Benoît XVI salue cordialement les participants et encourage toutes les personnes engagées dans le combat pour la vie à contribuer avec constance et courage à instaurer une nouvelle culture de la vie, fruit de la culture de la vérité et de l’amour (cf. Evangelium vitae n.77). Pour aimer et honorer la vie de tout homme et de toute femme, de sa conception à sa fin naturelle, qu’ils travaillent aussi à favoriser pour tous une existence digne et fraternelle. En gage de proximité spirituelle, Sa Sainteté demande au Seigneur d’accorder à chacun l’abondance de ses Bénédictions.”

Il est exact de relever que de nombreuses “personnalités du Saint-Siège” se sont exprimées sur les manifestations en faveur de l’accueil de la vie. Ainsi, dans un entretien publié le 3 juin dernier, Monseigneur Carrasco, président de l’Académie pontificale pour la vie, déclarait aux Nouvelles de France que les marches pour la vie étaient bénéfiques car “lorsqu’il y a de grands rassemblements, les familles montrent qu’elles sont contentes de vivre, que vivre vaut la peine et incitent donc les autres à profiter de la vie”.

La dernière partie du message pour la Marche de 2012 invite les organisateurs à entretenir une “collaboration” avec les évêques diocésains à ce sujet. On remarque en effet que, depuis quelques années, les évêques français sont de plus en plus nombreux à soutenir cette manifestation “aconfessionnelle”. Si La 4e édition de la Marche, qui s’est déroulée le 20 janvier 2008, revendiquait le soutien de 6 évêques français, ils sont aujourd’hui plus d’une vingtaine à encourager publiquement cette manifestation. On note, entre autres, le soutien de poids du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon et primat des Gaules. Certains prélats, tels que Monseigneur Lebrun (évêque de Saint-Etienne) en 2010 et 2011 ou Monseigneur Aillet (évêque de Bayonne) en 2011, se sont même joints au cortège des marcheurs.

Plus discret jusqu’à présent, l’archevêque de Paris, le cardinal Vingt-trois, a récemment fait allusion à la Marche pour la vie dans son discours de clôture de l’Assemblée plénière des évêques à Lourdes en déclarant : “un certain nombre de chrétiens se joignent aussi à des manifestations non-confessionnelles comme la Marche pour la Vie du mois de janvier”. Des veillés de prières pour la vie sont également organisées depuis 2009 comme celle qui se déroule à l’église Saint François-Xavier la veille de la manifestation.

Autres articles

6 Commentaires

  • Vivien , 20 Jan 2012 à 9:21 @ 9 h 21 min

    Il fait beau, il y a le soutien du Pape et de quelques paroisses… Nous y seront.

Les commentaires sont fermés.