Morin : « S’il faut un socialiste, autant que ce soit Hollande »

Hervé Morin, Président du Nouveau centre et ancien ministre de la Défense, livre aux Nouvelles de France ses impressions sur le débat de jeudi soir entre les candidats à l’investiture socialiste.

Que pensez-vous du mécanisme des primaires ?

Je pense que le mécanisme des primaires montre une certaine modernité et une cohésion. La légitimité d’un homme politique est plus grande lorsqu’elle découle d’un vote de plusieurs centaines de milliers de personnes que d’une combinaison d’appareil.

Qu’avez-vous pensé du débat de jeudi soir ?

A la modernité de la primaire a succédé la ringardise des socialistes. Ils ont tous adopté une attitude compassée. Ils nous ramènent une vingtaine d’années en arrière, comme si la France n’avait pas changé.

Comment jugez-vous la proposition de François Hollande de créer 60 000 postes d’enseignants supplémentaires ?

L’école n’est pas une question de moyens. On les a doublés depuis 30 ans et les résultats sont toujours aussi mauvais. Ce qu’il faut c’est un nouveau contrat avec la nation. Il faut donner plus d’autonomie aux établissements par le biais de contrats passés avec le rectorat, définissant des moyens et une pédagogie adaptés.

Dépénaliser le cannabis, vous êtes pour ou contre ?

J’y suis hostile, c’est une très mauvaise idée. Avec le cannabis, il y a un risque de dépendance et d’atteinte très lourde à la santé.

Si vous deviez choisir un candidat socialiste, lequel préféreriez-vous ?

S’il faut un socialiste, autant que ce soit Hollande.

Pourquoi Hollande ?

Parce que c’est le plus moderne.

Et celui que vous ne voulez pas voir élu ?

Royal.

Pourquoi ?

Parce qu’elle n’est pas au niveau.

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • arbitre , 17 septembre 2011 @ 20 h 57 min

    On a essayé les socialistes, on a essayé Sarkozy, place à Bayrou ! Lui, au moins fera lui-même ses discours, et en attendant il faut lire son livre, déjà vendu à 35.000 exemplaires.

  • Pirate Primaire , 18 septembre 2011 @ 12 h 58 min

    Hervé Morin n’est pas assez machiavélique pour devenir un grand de la politique. Il souhaite la victoire du MEILLEUR des socialistes, donc il souhaite DIMINUER les chances de gagner de son propre camp ! S’il souhaitait réellement faire GAGNER son camp, il inviterait tous les français à participer aux primaires (comme le demandent les socialistes) et il inciterait à voter… pour faire PERDRE le meilleur, comme ça : http://tinyurl.com/primsoc

  • JV , 18 septembre 2011 @ 15 h 37 min

    Tiens ilparle encore aux …. cons …. celui là ?

Les commentaires sont clôturés.