Ichtus et l’Association pour la fondation de service politique se rapprochent

Catholiques. Alors que l’élection présidentielle de 2012 approche, que le collectif Audace 2012 montre ses muscles, deux piliers de l’action chrétienne dans la Cité s’apprêtent à fusionner : Ichtus (l’ancienne Cité catholique de Jean Ousset) et l’Association pour la fondation de service politique. Les deux organisations doivent être hébergées dès le début de l’année prochaine par “une maison commune”, la “Base 49 » située au 49 rue des Renaudes dans le 17e arrondissement de Paris. Elles prévoient aussi de lancer la “Fondation Ichtus de Service Politique”, reconnue d’utilité publique, dont l’objectif est de “porter, de manière totalement non-partisane, un grand projet de promotion des valeurs de l’Évangile dans le champ politique, culturel, économique et social” (1). En résumé : de “peser”, de “proposer” et de “transmettre une espérance”. A la clef, plus de “pérennité”, “une meilleure visibilité” avec une « grande capacité fiscale pour recevoir dons et legs ainsi que les versements éligibles au paiement de l’ISF”. Le dossier de création de ce “projet audacieux” et à contre-courant, alors que les catholiques français ont fait des divisions entre chapelles une spécialité, est en cours de constitution. Mais, “pour pouvoir le déposer auprès de l’administration compétente, la constitution d’une dotation est nécessaire” dont un bon tiers reste encore “à trouver auprès de généreux donateurs”. Une campagne d’appel aux dons a été lancée mardi : un petit film très professionnel y annonce notamment le lancement le 24 novembre d’une “plateforme Internet multimédia ultrasophistiquée” avec contributions de “journalistes”, d’“experts”, de “chercheurs”, d’“universitaires français et internationaux” ainsi que de “reporters sur le terrain” pour “suivre l’info au quotidien”. Elle ambitionne de “décrypter”, propose une “revue de presse” pour “aller à l’essentiel”, de réfléchir et de débattre à l’aide de “tribunes” et de “forums”, sans oublier une “plateforme vidéo” et des partenariats avec d’autres portails.

(1) Bruno de Saint Chamas, président d’Ichtus, in Permanences n°488-489.

Autres articles