Piss Christ : Mgr Cattenoz accuse la “franc-maçonnerie”

Alors que nous apprenons à l’instant que le “Piss Christ” vient d’être détruit, nous publions l’entretien choc que Mgr Cattenoz, archevêque d’Avignon, nous a accordé samedi.

Monseigneur, pensez-vous vraiment qu’un chrétien se doive de réagir à l’exposition de Piss Christ ?

Si quelqu’un crache ou pisse sur moi, il me méprise. Si quelqu’un pisse sur le crucifix, il le méprise. Est-ce que l’artiste a le droit de faire n’importe quoi ? Est-ce que l’art est compatible avec les pulsions les plus basses de l’homme ? Je ne le crois pas.

Alors qu’avez-vous fait pour y remédier ?

J’ai demandé le retrait des photographies de la ville et de l’exposition. J’ai souhaité également réunir une table ronde avec la mairie, les responsables de l’exposition et les francs-maçons.

Les francs-maçons ?

Oui parce que je m’aperçois qu’à Avignon, où ils sont très nombreux, il y a un certain nombre de francs-maçons très influents.

Suggérez-vous qu’il y aurait un lien entre la franc-maçonnerie et l’exposition de cette photographie ? 

Comme ils sont cachés, je ne peux pas les voir mais je me demande s’il n’y a pas une corrélation avec la franc-maçonnerie.

Comment cela ?

Je constate que là où les francs-maçons sont nombreux, les actes antichrétiens sont également nombreux.

Ces propos font échos à ceux de monseigneur Rey, l’évêque de Fréjus-Toulon qui avait sorti un livre, il y quelques années intitulé « Peut-on être chrétien et franc-maçon ? »

Oui, il avait écrit un petit livre et la réponse que celui-ci offrait est “non, on ne peut pas être chrétien et franc-maçon”.

Si vous pensez qu’il y a un lien entre la franc-maçonnerie et l’exposition de cette photographie, pourquoi ne pas l’avoir dit plus tôt ?

Mais je l’ai dit à l’occasion de presque toutes mes interviews mais curieusement, ces passages ont toujours été coupés.

Comment jugez-vous la réaction du maire d’Avignon, Marie-Josée Roig ?

Je suis étonné de son silence. Son chef de cabinet m’a déclaré que la mairie n’avait rien à voir avec cela. Toujours est-il que la commune finance l’exposition et lui a accordé un espace publicitaire. Je constate que depuis plusieurs années sur Avignon, des églises sont dégradées. Il y a deux poids deux mesures, me semble-t-il, dans le traitement que l’on réserve aux différentes religions. En Alsace par exemple, quelqu’un qui a pissé sur le Coran a été condamné à 3 mois de prison.

Pensez-vous que le maire a des liens avec la franc-maçonnerie ?

Ah, là je sors le joker

Pourquoi ne pas avoir intenté une action judiciaire si vous jugiez cette affiche blasphématoire ?

Au niveau de la Conférence épiscopale, il y a un organisme qui se charge de ces questions mais étant donné que la photographie a 25 ans, qu’elle a déjà été exposée à Beaubourg, nous avons décidé de privilégier le dialogue. Je vais vous donnez un exemple : il y a deux ans, une affiche représentant “La Croix” de Dali avec un singe avait été exposée. Nous avions alors entamé un dialogue avec l’auteur de l’affiche qui a compris que celle-ci pouvait blesser les Chrétiens. Il avait alors décidé de détruire les affiches qui restaient. Je souhaite donc un vrai dialogue parce que cette exposition, à l’entrée de la Semaine Sainte, est certainement liée à la franc-maçonnerie.

Autres articles

54 Commentaires

  • Michel Louis COURCELLES , 17 avril 2011 @ 21 h 18 min

    Voilà un Évêque très courageux qui mérite notre estime, notre soutien, nos prières.

  • alix , 17 avril 2011 @ 22 h 47 min

    Il est bien le seul!!!

  • Lisa , 18 avril 2011 @ 7 h 58 min

    Moi j’aurais bien posé une question supplémentaire: Où étiez-vous samedi ?! Pourquoi n’avoir pas soutenu en personne ou en paroles la manifestation de samedi dernier ?

  • Le Précurseur , 18 avril 2011 @ 9 h 23 min

    Merci Monseigneur de parler publiquement exprimant ainsi votre désaccord vis à vis d’une chose totalement condamnable. J’espère que votre exemple sera suivi largement par vos confrères très très vite.

  • POPOV , 18 avril 2011 @ 9 h 43 min

    Un évêque raríssime en France. Pour les autres ils doivent paver l’autoroute vers l’enfer avec leur mitres, comme l’aurait dit S. Jean Chrisostome.

  • SAINT MARTIN Louis , 18 avril 2011 @ 11 h 28 min

    “Une hirondelle ne fait pas le printemps” dit-on. Et un évêque qualifié de “courageux” alors qu’il n’est que conséquent avec ses choix et ses responsabilités, ne peut laver l’église dite de France, de cinquante ans et plus de flirt poussé avec le rationalisme, le marxisme, le relativisme, l’historicisme, le progressisme….. sans oublier “l’anti-racisme” militant et le “droit-de-l’hommisme” qui ont remplacé le catéchisme et la Messe dans nos paroisses.

    Mais, à la fin “mon coeur triomphera” nous dit la Vierge Marie.
    Attendons et traitons les évêques apostats comme ils nous traitent : par le mépris.
    Cela dit, quand un évêque a le courage de se comporter en évêque “normal” il faut l’encourager.
    Bravo donc à Mgr Cattenoz pour sa courageuse prise de position contre les F.M, ces “fils de la lumière”…noire sans doute.

  • raymond , 18 avril 2011 @ 11 h 53 min

    cet homme (évêque) peut il se rendre compte du nombre de fois ou un Athée est choqué envoyant un signe religieux ? (émissions de tv, églises, croix, calvaires etc etc …)
    NON je ne croix pas . et pourtant nous le tolérons.

Les commentaires sont fermés.