Les étrangers ne s’intègrent pas (pensent les Français)

A la question “Selon vous, aujourd’hui en France, l’intégration des étrangers dans la société française fonctionne-t-elle très bien, plutôt bien, plutôt mal ou très mal ?”, les Français interrogés répondent à 66% mal (50% “plutôt mal”, 16% “très mal”) et à 28% bien (25% “plutôt bien” et 3% “très bien”).

Selon l’enquête réalisée par Harris Interactive auprès d’un échantillon représentatif de Français, pour l’émission « Face aux idées » diffusée chaque mois sur LCP-AN et proposée par l’Institut Montaigne et Tilder, les sympathisants du Front National sont 75% à penser que l’intégration des étrangers se passe mal (40% “très mal”, 35% “plutôt mal”), 17% “plutôt bien” et… 8% “très bien” (contre 2% des sympathisants de droite et 1% des sympathisants de gauche). La faute aux faibles effectifs des sympathisants FN dans l’échantillon de 1 631 personnes censé représenter la population française âgée de 18 ans et plus ?

68% des sympathisants de droite jugent que l’intégration se passe mal (19% “très mal”, 49% “plutôt mal”), 67% de ceux de gauche (6% “très mal”, 61% “plutôt mal”). Parmi eux, les sympathisants d’Europe Ecologie-Les Verts sont les plus sévères : 72% d’entre eux pensent que cette intégration se passe mal. 74% des personnes “sans préférence partisane” sont sur la même ligne, comme 72% des jeunes de 18-24 ans.

A la question “depuis 10 ans, pensez-vous que l’intégration des étrangers dans la société française s’est plutôt améliorée, plutôt dégradée, ou qu’elle ne s’est ni améliorée ni dégradée ?”, les Français répondent à 51% qu’elle s’est “plutôt dégradée”, à 29% qu’elle ne s’est “ni améliorée ni dégradée” et à 14% qu’elle s’est “plutôt améliorée”. Les sympathisants du Front National et de gauche sont ceux qui ont le plus l’impression que l’intégration s’est dégradée au cours des dernières années : ils sont respectivement 68% et 63% à porter un jugement rétrospectif négatif contre 46% des sympathisants de droite. “Peut-être faut-il y voir chez ces derniers la marque d’une forme de solidarité avec les politiques menées depuis 2002 en France” note Harris Interactive. Plus on est âgé et plus le jugement rétrospectif est négatif : 61% des 50 ans et plus font état d’une dégradation contre 40% des 18-24 ans (qui avaient entre 8 et 14 ans il y a 10 ans, difficile d’avoir un avis sérieux sur la question!) et 41% des 25-34 ans.

76% des Français jugent que les étrangers ne font pas suffisamment d’efforts pour s’intégrer (89% des sympathisants de droite, 62% des sympathisants de gauche). 81% des Français de 50 ans et plus et 73% des Français de 18 à 24 ans pensent de même. Les autres tranches d’âge font davantage preuve d’angélisme.

41% des Français trouvent que la société française ne fait pas suffisamment d’efforts pour intégrer les étrangers (31% des sympathisants de droite, 68% des sympathisants de gauche et 56% des jeunes de 18-24 ans).

C’est officiel, les Français pensent mal.

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • d'Aubarede Bertrand , 25 avril 2011 @ 8 h 49 min

    Ils ne s’intégrent que pour la CMU et le RMI.Pour le rest,les jeunes ne pensent

    qu’a semer le désordre et l’insécurité.

Les commentaires sont clôturés.