Anders Behring Breivik se définissait comme « antiraciste et pro-homosexuels »

par Eric Martin*

Comme à chaque fois qu’un événement choque l’opinion, les médias s’emballent et se mettent à raconter n’importe quoi et à réaliser des amalgames douteux.

Tout d’abord, je fais miens ces propos du Pasteur Célérier, fondateur de notre confrère confessionnel (chrétien évangélique) Top Chrétien :

En tant que chrétiens nous compatissons à la souffrance des Norvégiens. Nous sommes, comme chacun, choqués par cette tragédie. Nous prions pour ces familles endeuillées et ce pays affligé. Les chrétiens sont totalement opposés à toute violence. Ils croient qu’ils doivent aimer leurs ennemis et bénir ceux qui les maltraitent ou les persécutent, selon l’enseignement de Jésus. Etre chrétien et terroriste est totalement incompatible.

Cette mise au point effectuée, je constate qu’un seul amalgame a été fait : l’assassin présumé serait un “fondamentaliste chrétien”. LePost.fr a par exemple titré là-dessus. Qu’ils soit fan de jeux-vidéo violents (où l’on “tue” des dizaines voire des centaines de personnes par heure) n’aurait donc joué aucun rôle dans sa folie meurtrière. Qu’il ait été franc-maçon (l’est-il encore ? Il le met comme activité au présent sur son profil Facebook…) non plus. Par contre, son soi-disant christianisme, lui, semble essentiel aux commentateurs. Un peu comme le fait qu’il soit “Norvégien de souche”. Enfin un terroriste blond aux yeux bleus, semblent-ils se réjouir, eux qui croyaient au début (manifestement la mort dans l’âme) à un attentat islamiste. Comme si les origines ethniques de l’assassin présumé étaient importantes !

Il faudrait aussi savoir de quel christianisme on parle. D’un christianisme sans les trois vertus théologales : foi, espérance, charité ? D’un christianisme identitaire mal connu et muséifié, sans vécu ni lien (“religio”) avec Dieu ? L’assassin était chrétien comme la plupart des Européens sont malheureusement chrétiens. Il ne pratiquait pas et ne mentionne pas d’activité religieuse sur son profil Facebook. Où il met juste “chrétien” à “religion”. Regardez vous-même ! Et après ça, La Tribune de Genève ose écrire qu’Anders Behring Breivik “se présente lui-même sur sa page Facebook comme un « fondamentaliste chrétien » » Du grand n’importe quoi !

La vérité qu’aucun grand média n’a pour l’instant mentionné, c’est que Anders Behring Breivik se décrivait lui-même sur Internet comme antiraciste, pro-homosexuels et pro-Israël ». Pour faire un peu dans la caricature, je n’avais encore jamais croisé un “fondamentaliste chrétien” militant chez SOS Racisme, sympathisant de SOS Homophobie et franc-mac’ ! Anders Behring Breivik est le symbole d’une Norvège étatiste, décadente, relativiste, multiculturaliste mais qui finit par craindre l’islam (une menace pour les gay-pride !) et qui pète un plomb. Une Norvège sans espérance qu’on nous présente comme un modèle alors qu’elle devrait être un véritable repoussoir. Une Norvège avec laquelle les chrétiens et les libéraux-conservateurs n’ont RIEN, je dis bien RIEN à voir.

*Eric Martin est rédacteur en chef des Nouvelles de France.

> Nouvelles de France lance un mensuel papier à la rentrée : abonnez-vous !

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Jean-Pierre , 25 juillet 2011 @ 8 h 05 min

    Autre contradiction qui n’a rien à voir :
    peut-on être libéral ET conservateur ?… il me semble qu’il y a incompatibilité…

    Sinon l’article est très éclairant et démontre une fois de plus la malfaisance des médias manipulateurs.

  • Eric Martin , 25 juillet 2011 @ 8 h 21 min

    Yes We Can! Être libéral-conservateur, c’est être attaché aux valeurs de liberté et de responsabilité. Et comprendre que “from values comes value”. C’est donc militer pour la libre entreprise, contre le fiscalisme, l’étatisme, pour la défense de la famille traditionnelle à laquelle l’Etat providence cherche à se substituer, de la la vie de son commencement à sa fin naturelle, de la libre éducation et instruction, pour la défense de la patrie, etc On pourrait d’ailleurs remplacer le terme “libéral-conservateur” par “valeureux” (pour les valeurs traditionnelles, la création de valeur, la défense du plus faible – l’enfant à naître, le petit entrepreneur contre l’oligopole…)

Les commentaires sont clôturés.