Christian Vanneste : « sur le Pass contraception, l’UMP déconne ! »

Interrogé par les Nouvelles de France, le député UMP Christian Vanneste s’insurge contre l’adoption du « Pass contraception » en Île-de-France.

Comment réagissez-vous à l’adoption d’un « Pass contraception » par la région Ile-de-France ?

Je crois que c’est une intervention de l’école dans un domaine réservé aux parents. Si j’avais des enfants au lycée aujourd’hui, je serais absolument furieux de cette initiative. En quoi est-ce que la région est concernée par une chose aussi intime ? Il s’agit d’une double intrusion : dans la vie de l’enfant d’une part, dans celle de la famille d’autre part.

Quelle est la raison qui pousse la région à mettre en œuvre ce projet, selon vous ?

Il semblerait que l’intention de la région soit de faire face à la hausse de la pratique de l’IVG chez les adolescentes, ce qui est louable. Cependant, il y a d’autres manières que la démagogie sexuelle socialiste pour lutter contre l’IVG. Je suis libéral-conservateur donc considère qu’une personne doit être éduquée pour être libre et responsable, l’Etat n’a pas à s’en mêler. Le socialisme voit les individus comme une foule d’êtres perdus dont l’Etat devrait s’occuper jusqu’au cercueil. La société rêvée par les socialistes n’est rien d’autre qu’un totalitarisme doux. Ségolène Royal et Martine Aubry, ce sont des « Big Mother ».

« Ségolène Royal et Martine Aubry, ce sont des Big Mother »

Que pensez-vous de la présence de Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, aux côtés de Jean-Paul Huchon pour présenter ce « Pass » ?

Luc Chatel y va parce qu’il n’y a pas le moindre début de réflexion sur les sujets de société à l’UMP. Il manque à la France des groupes de réflexion et de proposition comme The Heritage Foundation aux Etats-Unis. Sur les problèmes de mœurs, on constate en France un vide abyssal dans la réflexion de la droite en général. Tout cela va de pair avec l’ouverture, qui heureusement a cessée. On s’imagine que les gens intelligents sont à gauche. Le premier gouvernement du quinquennat était un « casting médiatique » comme l’a dit Zemmour. Quand je pense qu’on a fait de Rama Yade un ministre alors que cette fille n’a pas le début du commencement d’une idée ! Même Besson était plus à droite que Rama Yade ! Et si vous prenez NKM (Nathalie Kosciusko-Morizet, ndlr), c’est pareil ! Elle a d’ailleurs déclaré qu’en cas de duel entre le FN et le PS aux cantonales, elle voterait socialiste… NKM oublie totalement qu’à l’UMP, on est à la fois réaliste et raisonnable, surtout quand il s’agit de choisir entre la démagogie de la gauche et celle de l’extrême droite. Dire qu’il ne faut pas voter FN parce que ce parti est une horreur, comme elle l’a fait, c’est oublier un peu vite que le PS est également une horreur !

« Rama Yade n’a pas le début du commencement d’une idée ! Et si vous prenez NKM, c’est pareil ! »

Comment l’UMP peut-elle remonter la pente ?

Avec le collectif de la Droite populaire, nous essayons de lutter contre cette évolution mais nous n’avons pas les moyens qui furent et qui continuent à être ceux de la révolution conservatrice dans les pays anglo-saxons, nous manquons de moyens médiatiques notamment. Prenez Libération : c’est un journal d’extrême-gauche. Le Monde, c’est un journal de gauche. Le Figaro, c’est un journal de centre droit très mou. Je ne parle pas de certains de ses suppléments, clairement de gauche… Je travaille, notamment avec Patrick Baudouin, à un projet sur les questions sociétales en vue de l’élection présidentielle de 2012.

Pourquoi a-t-on l’impression que l’UMP semble courir après la gauche sur les questions sociétales ?

Je vois deux raisons à cela. La première, c’est que dans les pays d’Europe de l’Ouest, les mouvements de droite ont lâché les thématiques sociétales. Il en va de même pour les mouvements d’extrême droite en Europe du Nord. Je ne porte pas de jugement mais il me semble que cette évolution est perceptible au Front national, avec l’arrivée de Marine Le Pen à sa tête. La seconde raison, c’est que nos médias sont en immense majorité libertaires. On ne peut pas parler de certaines choses sans être immédiatement diabolisé. A titre d’exemple, quand je vais sur Google et que je tape mon nom dans la barre de recherche, en deuxième ligne je retrouve le mot « homophobe ». Pourtant, lorsque j’ai pris la parole à l’assemblée pour tenir mes propos sur l’homosexualité, Xavier Darcos, avec qui j’avais dîné juste avant, m’avait encouragé à le faire. Deux ans plus tard, lorsqu’il était ministre de l’Éducation, je pouvais constater qu’il avait fléchi. Je suppose que pour Luc Chatel, c’est pareil. Alors, pour revenir à l’actualité immédiate, sur le « Pass contraception », l’UMP déconne !

Lire aussi :

> Levée de boucliers contre le « pass » contraception pour lycéens

Autres articles

5 Commentaires

  • diego , 29 avril 2011 @ 18 h 13 min

    C.Vanneste est un type bien. Il en faudrait beaucoup comme lui parmi les élus de droite, qui pour la plupart sont mous du genoux sur les problèmes sociétaux. Des qu’il est question de problèmes de société et religieux, la ” Propagandastaffel” de gauche par médias interposé se met en branle.

  • Bénaillou-Limelette Jean , 30 avril 2011 @ 8 h 26 min

    BRAVO à Monsieur Christian Vanneste sur la justesse et le courage de ses propos. C’est avec des personnes comme ce député du Nord, que l’on pourra améliorer notre société, d’ailleurs il en faudrait beaucoup d’autres dans cette voie et pourquoi pas même la création d’un parti ” libéral-conservateur “.
    Christian Vanneste résume en quelques phrases l’irresponsabilité des gens dits de Gauche et l’origine des maux qui accablent la France et ses habitants, depuis un certain temps déjà,
    l’Europe des Nations, dans sa généralité, n’étant pas épargnée non plus.
    Morbihan, 45 ans.

  • BAYLE Claude , 2 mai 2011 @ 9 h 03 min

    Les propos de ce député sont réalistes et ne soucis guère du politiquement correct! Enfin, mais aucun journal n’en fait état, toute la “grosse presse” est de tendance de gauche. Les Français sont mal informés voire victime de la désinformation, ce qui est encore plus grave. Une seule chose d’omise da,s les propos de ce député : les conséquences fiscales : tout ce “machin” va être financé par les contribuables, ce qui n’est absolument pas normal, c’est aux parents de s’occuper de l’éducation de leurs enfants et non la collectivité !

  • Dupont Jacques , 2 mai 2011 @ 10 h 13 min

    Je ne sais si M. Chatel ,Ministre de l’éducation nationale (?) a des filles adolescentes. Si oui ,pense t-il vraiment que la tâche la plus urgente de son Ministère soit de leur enseigner l’utilisation de la pilule contraceptive ,de la “pilule du lendemain” ,du stérilet ou du préservatif?

Les commentaires sont fermés.