Ludovine de La Rochère : «Le 26 mai, on ne manifeste pas pour l’union civile»

Ludovine de La Rochère est la présidente de La Manif pour Tous. Elle est revenue pour Nouvelles de France sur les enjeux de la grande manifestation prévue 26 mai prochain contre le « mariage » homosexuel
.

Concrètement, quel est l’objectif de La Manif Pour Tous ?

Notre objectif est que le projet de loi Taubira soit retiré, nous sommes là pour ça. Dans un deuxième temps, c’est également une manière de montrer notre force et notre détermination. Enfin, nous luttons également contre les conséquences inévitables de cette loi, à savoir la PMA, la GPA ainsi que la banalisation de la théorie du genre.

Après le 26 mai, quelles seront les actions de la Manif pour Tous si cela ne suffit pas ?

Nous constatons que les Français prennent des initiatives, font des suggestions et des propositions très intéressantes. Nous n’allons pas nous arrêter là. Nous envisageons ainsi d’organiser une université d’été dans la deuxième semaine du mois de septembre. Nous continuerons bien évidement. les Français sont impliqués, leurs initiatives le montre. Nous poursuivrons tous ensemble.

Les manifestations et les actions de grande ampleur vont-elles se poursuive ? Par exemple dans un an ou avant l’élection présidentielle, envisagez-vous de pouvoir, à nouveau, appeler à manifester ?

Oui, c’est tout à fait plausible, nous pourrons également manifester dans un an si nécessaire. La loi peut être retirée à tout moment, sans qu’elle soit rétroactive. Les personnes mariées ne pourront pas être démariées pour autant. La chose est d’autant plus envisageable si nous assistons à un changement de majorité d’ici quelques années. C’est une loi aberrante qui nie la complémentarité homme-femme, nécessaire au mariage et à la famille. Il faut donc la retirer.

Nadine Morano vient de dire que le retrait de cette loi ne serait « pas une priorité » en 2017. Qu’en pensez-vous ?

À nous de montrer que c’est une priorité, notamment pour les prochaines élections.

“Nous envisageons ainsi d’organiser une université d’été dans la deuxième semaine du mois de septembre.”

On a vu certains députés UMP ou UDI prendre la parole au micro à l’occasion des manifestations. Pourquoi n’a-t-on pas entendu également les députés issus du Front national ?

La Manif pour Tous n’est absolument pas partisane. Nous avons quelques élus UMP tels qu’Hervé Mariton ou Bruno Retailleau qui ont été très engagés dans la bataille parlementaire, ils ont donc pris la parole dans certains rassemblementS. Concernant le Front national, nous n’avons pas eu de demande de prise de parole et Marine Le Pen n’a pas appelé à se rendre aux manifestations que nous avons organisées. Le 26 mai en revanche, il n’y aura pas d’homme politique qui interviendra au micro.

Frigide Barjot a été huée à Lyon lorsqu’elle a proposé l’union civile au micro comme projet alternatif. Une certaine confusion a été entretenue à cet égard. Les manifestants marchent-il pour l’union civile ou non ?

Très clairement, le 26 mai, on ne manifeste pas pour l’union civile mais contre la loi Taubira. Il n’y aura aucune banderole de la manifestation pour ou contre l’union civile, c’est un non-sujet.

Certaines actions ont été plus mouvementées que les simples manifestations. On a vu certains opposants régulièrement gazés par les CRS.

Je pense qu’il est formidable d’agir de manière complémentaire et convergente. Il faut simplement faire attention à ne pas tomber parfois dans le piège médiatique. Ainsi, Caroline Fourest qui est militante pour ce projet de loi et qui, ne nous leurrons pas, a de l’influence, n’est néanmoins pas une responsable politique. « L’accueil » qui lui a été  réservé lui a permis de se victimiser dans les médias.

Le 24 mars, le fait que des enfants et des familles aient été gazés est tout simplement scandaleux et épouvantable. Honte à Monsieur Valls ! Pourtant nous n’appelons pas à la violence même si la crispation de certains manifestants est compréhensible car ils ne sont pas écoutés par le Gouvernement. Au contraire, nous nous réjouissons des actions pacifiques telles que les Veilleurs ou le Camping pour tous. Nous croyons à la force de l’action pacifique qui montre justement notre détermination et notre force. En ce qui me concerne je serais prête à passer sous le char de la place Tian’anmen s’il le fallait.

Vous êtes des centaines de milliers dans la rue contre quelques milliers pour les militants pro « mariage » homosexuel et vous n’êtes pas entendus. Pourquoi ?

Il me semble très clair que le Gouvernement est influencé par un lobby ultra-minoritaire : le lobby LGBT contre lequel nous luttons. D’ailleurs, c’est ce lobby qui caricature les positions des homosexuels en demandant le mariage, ce que la plupart d’entre eux ne réclament même pas.

“Nous soutiendrons les maires qui refuseront de célébrer des mariages homosexuels.”

Soutiendrez-vous les maires qui refusent de célébrer des « mariages » homosexuels ?

Très clairement, nous soutiendrons les maires qui refuseront de célébrer des mariages homosexuels.

Avez-vous des informations sur la participation à la manifestation du 26 mai ?

Nous espérons être au moins autant que le 24 mars, soit plus d’un million de participants. J’ai des indications concernant les demandes de covoiturage qui explosent à cette occasion. Il y a également davantage de TGV (13, ndlr) qui sont affrétés spécialement pour l’occasion.

Si quelques débordements ont lieu à cette occasion, qui en sera responsable selon vous ?

Je ne sais pas ce qui se passera. Ce qui est certain c’est que La Manif Pour Tous appelle à manifester dans le calme, dans la maitrise de nous même. Nous sommes davantage dans l’esprit des Veilleurs qui sont à la fois pacifiques et déterminés.

Dominique Venner vient de se suicider à Notre-Dame de Paris en dénonçant, entre autre, la loi Taubira. Qu’en pensez-vous ?

Je crois que face à l’immensité du drame et à la tristesse qu’il suscite, on ne peut penser qu’à son entourage. Je ne souhaite pas vraiment faire de commentaires à ce sujet mais davantage exprimer ma compassion vis-à-vis de sa famille.

Autres articles

66 Commentaires

  • A. , 22 Mai 2013 à 11:45 @ 11 h 45 min

    C’est bien de savoir d’avance que personne ne prendra la parole.
    A.

  • Sully , 22 Mai 2013 à 12:01 @ 12 h 01 min

    Elle est présidente de LMPT . Ils se sont débarrassés de la frigide ? La frigide , elle commence à être contre-productive , avec ses conneries …

  • Isidore , 22 Mai 2013 à 12:38 @ 12 h 38 min

    Ludovine de La Rochère,présidente du collectif Manif pour tous,depuis les premiers jours en Octobre/Novembre 2012, en équipe avec Frigide Barjot,X. Montgibeau,et A.Dumoncel.
    C’est quand même Frigide Barjot qui a lancé le mouvement et qui en a énoncé les premières conditions, qui ont permis son succès, de neutralité politique et religieuse,ainsi que d’abstention de manifestations anti-homo, évitant les amalgames prévisibles de la propagande de gauche.C’est bien elle l’égérie de LMPT,dont madame Ludovine de la Rochère a été nommée Présidente.
    Toute cette malveillance contre elle est assez clairement une manifestation à la fois d’envie contre son personnage trop médiatique et trop visible,et de jalousie de n’être pas à sa place,même de la,part de gens qui n’ont rien fait.En bref de petits esprits et d’âmes vulgaires !

  • C.B. , 22 Mai 2013 à 12:44 @ 12 h 44 min

    Bonjour Sully: confondriez-vous F. Hollande et N. Vallaud-Belkacem?
    L. de La Rochère est PRÉSIDENTE de “la manif pour tous”, Virginie Merle épouse Tellenne, alias Frigide Barjot, est porte-parole. Et ça ne date pas d’hier.
    Par ailleurs, puisqu’on nous rabâche qu’il faut respecter la “loi républicaine”, insistons pour qu’elle soit respectée: les textes réglementant l’application de la loi hâtivement promue samedi dernier ne sont toujours pas publiés au journal officiel, semble-t-il: en attendant, le mariage n’est toujours légal qu’entre un homme et une femme. Tant pis pour les trop pressés de Montpellier: s’ils maintiennent leur date du 28 mai, l’acte n’aura aucune valeur, puisqu’un délai de dix jours est nécessaire entre la publications des bans et la cérémonie, et que pour le moment, semble-t-il, le journal officiel n’a toujours pas fait paraître les textes officiels voulus. Montepllier 28 mai est du même tonneau que Bègles sous N. Mamère.

  • enerkirah33 , 22 Mai 2013 à 12:49 @ 12 h 49 min

    Ludovine de La Rochère est notre véritable porte parole, je regrette vraiment de ne pas l’entendre plus que l’incontrôlable Frigide

  • monhugo , 22 Mai 2013 à 13:07 @ 13 h 07 min

    Tout à fait exact. Il est d’ailleurs à noter que Juppé, qui a assuré qu’il respecterait la loi et célébrerait des “mariages” homos à Bordeaux, a aussi dit qu’il attendait les décrets d’application (prudence). Sans eux la pantalonnade annoncée de Montpellier est illégale. On s’étonne de la lenteur pour la prise desdits décrets (du ressort du pouvoir exécutif – réglementaire), alors qu’Hollande s’est précipité dès samedi, après la validation (fantaisiste) du Conseil constitutionnel la veille, pour promulguer et faire publier.

  • Aziliz , 22 Mai 2013 à 13:15 @ 13 h 15 min

    Ceux qui ont initié la lutte contre cette loi Topira, sont CIVITAS et ce bien avant la Barjot.
    Envier la Barjot ? En être “jaloux” ? Vous délirez !
    Peut-on envier un tel résidu, guidé seulement par ses intérêts et qui tente par tous les moyens de se faire attribuer une place au soleil par l’UMP lors de prochaines élections ?
    Non, cher monsieur, cet ersatz ne représente qu’elle-même et certainement pas le million neuf de manifestants. Si elle persiste dans son attitude de mépris vis à vis des manifestants, elle va se retrouver “bénie de tomates, oeufs et autres légumes” bien avancés.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen