Automobiliste, son absence de gilet jaune lui coûte 487 euros

Lu dans Le Courrier Picard : Amélie, 23 ans, est en colère. Elle ne sait pas comment se sortir de…

Agressé parce que son père est policier

Samedi soir à Châlons-en-Champagne, dans la Marne, un adolescent de 16 ans a été passé à tabac en plein centre-ville.…

Au tour du Courrier Picard d’être menacé

“Ce vendredi matin, à 5 h 50, un homme âgé d’une quarantaine d’années s’est présenté à l’accueil de notre journal,…

Elisabeth Bousquet, ou la victime passée sous silence

Hamida Djandoubi Dernièrement, on a beaucoup parlé d’Hamida Djandoubi, le dernier condamné à mort de France, guillotiné à Marseille en…

Du bidonnage Nouchet à la prétendue agression «homophobe» du 7 avril 2013: Comment faire passer une loi en manipulant un fait divers ?

par Jean-Yves Le Gallou* L’agression de deux hommes dans le XIXe arrondissement de Paris, dimanche 7 avril 2013, à 3h30 du matin, est présentée comme « homophobe » sur tous les médias. Or, personne ne connaît rien ni des agresseurs, ni de leur motivation et il y a chaque samedi soir des centaines d’agressions dont sont généralement victimes des hétérosexuels. Mais quand un homme et une femme sont frappés dans la rue, parle-t-on d’agression hétérophobe ? En l’état des informations disponibles, la prétendue agression « homophobe » de Paris n’est qu’une simple campagne de désinformation médiatique (suite…)