The Economist s’explique sur sa Une provocante

French bashing : Après la presse allemande, la presse anglaise. Ce mardi, John Peet, rédacteur en chef Europe, et Sophie…