Habemus papam : parlottes et calembredaines

Tribune libre d’Alain Versedetout C’est à n’y plus rien comprendre ! Depuis la renonciation de Benoit XVI jusqu’à l’élection récente du nouveau souverain…