Ce que l’on sait sur l’agression de deux policiers à Champigny-sur-Marne le soir du réveillon

Ce que l’on sait sur l’agression de deux policiers à Champigny-sur-Marne le soir du réveillon

Deux policiers qui intervenaient après une rixe à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) lors d’une soirée de la Saint-Sylvestre dimanche ont été pris à partie et passés à tabac. Les deux policiers de Chennevières-sur-Marne faisaient partie d’un groupe d’intervention appelé aux environs de 23h pour évincer plusieurs dizaines de personnes qui tentaient de s’introduire dans une soirée privée organisée dans un hangar à Champigny-sur-Marne :

Articles liés

12Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gérard Couvert , 1 janvier 2018 @ 18 h 47 min

    Toulouse : bataille rangée une bonne partie de la nuit entre 100 “jeunes” encagoulés, et parfois même pas tant est grand le sentiment d’impunité, et 150 policiers. Une cinquantaine de voitures brulées … Aucune interpellation !

  • Gisèle , 1 janvier 2018 @ 19 h 19 min

    Aucune arrestation ?
    Mais alors, à quoi peuvent bien servir les policiers ?
    A s’amuser à faire peur avec leur petit deux tons et leur petit gyrophare ?
    Non ! J’ai trouvé !
    A veiller au bon fonctionnement de la pompe à fric , connectée aux véhicules qui devront bientôt rouler à 80km/h .
    De toutes façons ,les prisons sont pleines .
    Moi j’aurais bien une idée …
    Il paraît que les réseaux routiers et ferrés ont besoin d’un petit rafraîchissement , et que les chiffres du chômage doivent baisser !
    Et tien …pourquoi pas reconvertir les policiers en mâtons maîtres chiens ?

  • Mitro , 1 janvier 2018 @ 20 h 51 min

    Effectivement,de bons matons,pour garder toutes les bandes de salopards agressifs
    affectés à des travaux que les Français (de souche ) bien sûr,ne veulent pas faire,puisque c’est le cas selon certains.Travaux forcés ? Pourquoi pas pour ces engeances qui n’ont ni loi ni foi,et ne connaissent que la charia.
    Prouvons leur qu’il existe autre chose.Mais pour ça,il faut en avoir la volonté,et ce n’est pas ce gouvernement laxiste,que dis je permissif,qui prendra une telle décision,tout occupé à exécuter les ordres de l’europe : mixité à tout va.
    Quand de plus,on entend ce président s’adresser aux citoyens de l’europe,ça laisse pensif !!! Il s’y croit déjà …….président de l’europe …..le vaniteux.

  • GVS , 2 janvier 2018 @ 9 h 07 min

    Du vent mais aucune action réelle ! C’est ça notre president une outre a vent sans volonté réelle et qui ment en permanence!

  • vikinglenormand , 2 janvier 2018 @ 9 h 24 min

    Et quand pense M.Kassovitz lui qui trouve que la police ce sont des batards et ce qu’ils leur arrivent c’est qu’ils l’ont bien chercher.

  • Jean NOGUES , 2 janvier 2018 @ 9 h 47 min

    Il arrive forcément un omet où les mots ne remplacent plus les actes.

    Tolérance zéro envers les délinquants. Non aux cultures de l’excuse. Reconquête rapide et totale de toutes les zones de non-droit, qui doivent redevenir des parties comme les autres de la nation française. Sanctions exemplaires contre les délinquants de toute nature, incendiaires, voleurs, dealers et assassins. Réponse impitoyable aux chantages à la guérilla urbaine. A la guérilla urbaine, l’Etat de droit doit opposer une force invincible déterminée, épaulée par une justice sans faille. Tout le reste est bavardage.

  • Pierre 17 , 2 janvier 2018 @ 10 h 53 min

    Nous sommes en guerre, prenons des demi-mesures dignes de notre V° Pourrie. Supprimons les crèches et faisons place à la violence !!! Nous avons ce que nous méritons ; demain sera pire qu’aujourd’hui…

Les commentaires sont clôturés.