Présidence de Sciences Po : le candidat du clan Descoings élu

Sans surprise… Frédéric Mion, normalien, ENArque et diplômé de Sciences Po, aujourd’hui secrétaire général de Canal+ passé par le cabinets de Jack Lang et ancien rapporteur de la Commission Attali, a été élu vendredi avec 24 voix sur 29 présents au conseil d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques. Le conseil de direction de l’Institut d’études politiques a confirmé ce choix. Frédéric Mion milite pour la théorie du genre, la dénaturation du mariage et le droit à l’enfant. Il est un fervent partisan de la “discrimination positive” (positive pour les minorités, négative pour l’homme blanc hétérosexuel chrétien, d’où les guillemets). Frédéric Mion bénéficiait du soutien de proches de Richard Descoings, l’ancien Président de Sciences Po, retrouvé mort nu dans sa chambre en mai 2012, comme, par exemple, David Azema, directeur de l’Agence des participations de l’État.

Autres articles

22 Commentaires

  • Siamois , 4 Mar 2013 à 15:48 @ 15 h 48 min

    Témoignage sur S.Po : l’an dernier, des élèves de cette prestigieuse (!) école étaient invités à débattre de la dépénalisation de … la pédophilie ! Pour leur apprendre à défendre -je cite- “toutes les opinions, même celles qu’ils ne partagent pas”. Bel exemple de lavage de cerveau !

Les commentaires sont fermés.