Education nationale : de nouveaux signalements de pédophilie dans des écoles

L’affaire de Villefontaine semble permettre de briser le silence. Une semaine après l’arrestation et la mise en examen du directeur d’une école primaire, les signalements se multiplient. Le rectorat de Rennes vient de suspendre un professeur de sport, et un enseignant a été placé en garde à vue en Moselle, pour “proposition déplacée”. Et malheureusement, d’autres cas s’ajoutent à la liste.

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Marino , 1 avril 2015 @ 13 h 51 min

    “OMERTA” ?

    Il n’y a qu’en France où un Syndicat de Magistrats extrémistes, convaincu de l’inutilité de la prison – sauf pour ses adversaires – peut se permettre à la fois d’injurier ses opposants politiques et des parents de victimes d’assassins tout en co-gérant intellectuellement et politiquement le ministère de la justice.

    Il n’y a qu’en France où des syndicats marxistes ou trotskistes, dénués de toute représentativité véritable, continuent dans la résignation générale à faire passer leur idéologie ringarde

    On comparera ce silence sicilien,à la fanfare médiatique qui accompagne les fautes commises ou seulement reprochées à un personnel politique moins radical…

  • hibiscus , 1 avril 2015 @ 21 h 06 min

    fallait pas voter UMPS!!! la Taupira les relâche systématiquement.

  • hibiscus , 1 avril 2015 @ 21 h 14 min

    et c’est pas fini, peuple de France qui a voté UMPSUDI pour les départementales, et qui
    votera UMPSUDI pour la présidence, vous allez en baver si tous ces escrocs prennent
    le pouvoir.

  • Gisèle , 1 avril 2015 @ 21 h 32 min

    J’ai entendu ce matin sur les ondes , que le parti communiste Polonais se servait de la pédophilie pour discréditer les prêtres .
    Je me suis dis : * ah bon ??? ben … plus rien ne m’étonne alors , de ce que j’entends en France , depuis quelques années *
    Maintenant , je peux dire : rien ne passe , sans qu’il repasse , mais selon l’Esprit de Celui qui est .
    Le boomerang quoi …ou la nouvelle histoire de celui qui pointe un doigt et qui se retrouve avec 2 doigts pointés sur lui .

  • xrayzoulou , 2 avril 2015 @ 18 h 24 min

    Après le propos de Gisèle, on ne sait plus qui croire ! Bien que le PC Polonais veut discréditer les prêtres à leur avantage ! “Ne dit-on pas que, qui veut tuer son chien, l’accuse de la rage”.
    Pour les instits, majoritairement à gauche, ils sont sans foi ni loi, alors ? mais ne jugeons pas sans preuves.

  • kebir50 , 3 avril 2015 @ 0 h 53 min

    Si mon gamin était violé par un enseignant, je ne donnerais par cher de sa peau. Je lui ferais bouffer ses couilles.

Les commentaires sont clôturés.