Insémination post-mortem : le Conseil d’Etat donne son accord…

Insémination post-mortem : le Conseil d’Etat donne son accord…

Le Conseil d’Etat a validé ce mardi 31 mai la requête de Mariana Gonzalez-Gomez. Cette jeune veuve espagnole se bat depuis un an pour concevoir un enfant avec les gamètes, conservés en France, de son mari décédé… Le Conseil d’Etat a précisé que ce transfert de sperme était exceptionnel, l’insémination post-mortem étant interdite en France :

Autres articles

3 Commentaires

  • Vautrin , 1 Juin 2016 à 15:14 @ 15 h 14 min

    Eh bien, si c’est interdit, c’est interdit et point barre ! Les “juristes” commencent à sérieusement nous casser les pieds avec leurs délires autour des articles constitutionnels.

  • Thierry Theller , 2 Juin 2016 à 9:01 @ 9 h 01 min

    Ach ! Le nouvel Einstein de la vacuité politique a parlé ! Gloups !

    La physique quantique des particules et des ondes lumineuses risque fort de ne pas s’en remettre !

    C’est Angela Merkel qui va être contente…

    L’oligarchie mondialiste ? Aussi !

  • Thierry Theller , 2 Juin 2016 à 9:15 @ 9 h 15 min

    Erreur numérique
    Le commentaire ci-dessus, correspond à l’article “Charles Beigbeder : les mouvements de la CGT relèvent de « la grève politique », « interdite, illégale en France ».”
    Mille excuses…

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France