Eric Zemmour, à propos de l’arrêt rendu par la CEDH sur les enfants nés de GPA : “Le juge européen est le maître en France”

“Le juge européen est le maître en France, il peut s’imposer au législateur et au peuple français. (…) Au-dessus de nous, il y a des juges étrangers qui gouvernent pour nous. (…) Le Général de Gaulle avait refusé (de signer la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, ndlr) et il savait bien pourquoi”, regrette Eric Zemmour vendredi 27 juin sur I>Télé :

Autres articles

19 Commentaires

  • zézé , 2 Juil 2014 à 15:20 @ 15 h 20 min

    Il n’y a plus de souveraineté de la France puisque c’est Bruxelles qui dit de faire ou ne pas faire ; quand est-ce que le peuple français comprendra ? c’est Bruxelles qui commande l’agriculture, les banques, les écoles etc et tout ce qui fait un pays ; mais comme c’est une grosse équipe de satanistes franc-maçons (ce qui est la même chose), qui gouverne les états qui font partie de l’Europe, alors ? que pouvons-nous attendre de ces gens du fait que les ramollis du cerveau français qui sont à la tête du pays n’ont aucune autorité, on ne peut rien attendre de bon de leur sortie de chapeau ! et comme au-dessus de Bruxelles, c’est l’autre franc-mac Obama pour ne pas le nommer qui dirige alors voyez la panade dans laquelle nous sommes et pas près d’en sortir …..

  • paysan , 2 Juil 2014 à 18:23 @ 18 h 23 min

    Pourquoi le problème n’est-il jamais posé comme vous le faites ? C’est pourtant la seule position humaniste et morale dont nous devrions débattre. Sans doute sommes-nous manipulés par les politiques, eux-mêmes manipulés par des lobbies qui dictent la loi des minorités, sans demander aux majorités. Quelle époque de m… nous vivons !

  • itou , 3 Juil 2014 à 16:06 @ 16 h 06 min

    Le peuple à dit non au traité de Lisbonne. La Souveraineté populaire est bafouée et la Démocratie confisquée. Le peuple doit reprendre sa souveraineté, demander des comptes aux hommes d’état, aux politiques et aux médias qui ont livré la France aux étrangers. Un jour ou l’autre, le peuple va émerger de la léthargie dans laquelle on l’a bercé. Mais à quel prix va se faire cette reconquête de notre souveraineté ?

  • itou , 3 Juil 2014 à 16:12 @ 16 h 12 min

    Depuis quand des juges étrangers s’arrogent ils le droit de faire la loi chez nous ?
    De la même façon, depuis quand un juge français peut il rendre un jugement en infraction avec la loi française, comme s’il s’arrogeait un pouvoir législatif ? Combien de temps le peuple français peut il encore tolérer de telles violations à la loi, violation avec la complaisance de nos hommes d’état.

  • charles-de , 3 Juil 2014 à 16:25 @ 16 h 25 min

    Ceci dit, les “juges” bien français sont assez grands pour VIOLER sans vergogne la loi, que bien souvent ils NE CONNAISSENT PAS d’ailleurs ! J’en ai fait plusieurs fois, hélas, l’expérience : faux en état civil dans un jugement, usage de faux, faux témoignage, affirmation que “le recours en cassation n’est pas suspensif” alors qu’on parlait d’un arrêt de divorce.
    J’en avais averti le président de la République en 1988, mais j’attends toujours la moindre réponse !

  • Paule C , 4 Juil 2014 à 0:22 @ 0 h 22 min

    Aux Etats-Unis, de formation récente, chaque Etat possède ses propres lois, auxquelles aucune juridiction “supérieure” ne peut s’opposer. En Europe, les États, qui ont une histoire propre et des lois centenaires, sont assujetties, par la volonté des “dirigeants” et au mépris de la volonté des peuples, aux diktats d’organismes qui font fi des ces lois. Jusqu’à quand allons-nous supporter ça ????

  • charles-de , 4 Juil 2014 à 5:51 @ 5 h 51 min

    Hélas, ils ne S’ARROGENT PAS ce droit, on le leur a DONNé !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen