Jean-Marie Le Guen a fortement sous-évalué son patrimoine

Conséquence de l’affaire Cahuzac, les ministres doivent désormais déclarer leur patrimoine. Jean-Marie Le Guen, le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, aurait sous évalué son (important) patrimoine immobilier. Un mensonge vite relevé par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique :

Articles liés

9Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • charles-de , 1 juillet 2014 @ 15 h 58 min

    Je propose un droit de préemption de l’Etat AU PRIX déclaré par ces escrocs et menteurs ! (ex. appartement de Ségolène Royal sur la côte en 2007, aujourd’hui Le Guen etc…)

  • xrayzoulou , 1 juillet 2014 @ 18 h 07 min

    Et ça continue ! combien ont-ils caché par ci par là des valeurs ? Il ne doit pas être le seul !
    Je suis de l’avis de “charles-de” en ce qui concerne le droit de préemption.

  • Charles , 1 juillet 2014 @ 19 h 16 min

    Le frère Le Guen déclare d’abord 2 M,puis épinglé,il remonte à 2.6 M.
    En réalité,une estimation d’agence immobilière donne le tout à 4.8 M….

    Nous avons 7 biens immobilier
    Dont 5 appartements à Paris,1 immeuble à Biarritz et 2 terrains constructibles.

    Nous ferons 2 remarques:
    1.Comment,compte tenu de ses indemnités, a t il pu acheter tous ces biens????
    2.Ce patrimoine peut n’être que la pointe de la pyramide type Cahuzac.

    Quand on possède un tel patrimoine immobilier,il est impératif de disposer
    d’une réserve de trésorerie en cas de repli et en proportion de la valeur globale.
    Pourtant,sa déclaration fait état d’une trésorerie (banque)ridicule….

    Dans le cas Cahuzac,les 15 M€ en Suisse ne sont toujours pas
    justifiés en terme de revenus et personne ne pose la question…
    Il faut savoir que 15M€ pour ces gens là ,c’est encore peu.

    Le seuil normal est de 50 M € avec cet inconvénient que ces montants
    ne peuvent etre rendus visibles au public…

    Moralité,Je dis à mes enfants:FUYEZ.
    Compte tenu de l’inertie des Français qui travaillent pour 1.000 e net
    et de la naïveté des autres,il ne reste plus que une solution: Fuir la Fronce.

    Vous reviendrez une ou deux fois par an pour vos loisirs.

    Beaucoup de Français réussissent à l’étranger qui est demandeur
    de tout ce qui constitue notre manière de vivre.

    Ils réuissent en indépendants et sont respectés compte tenu
    des réalisations déjà faites par leurs prédécesseurs.

    Ils disposent d’un patrimoine conséquent et peuvent revenir
    quand ils le veulent passer 1 mois ou 2 en été en France
    ou ils ont des biens immobiliers perdus dans la nature.

    Il m’est arrivé de rencontrer pour affaire en 2001 des représentants d’une grande famille
    du textile du Nord qui avaient en 1981 (Mitterand) décidé de tout vendre.
    Ils ont réinvesti dans des fermes gigantesques en Australie et en Nouvelle Zélande
    et repassent en Fronce discrètement bien qu’ils soient résident étrangers
    donc intouchables pour le fisc Fronçais.

  • Moulin , 2 juillet 2014 @ 7 h 53 min

    C’est dans la logique du PS actuel ou le maitre mot est MENSONGE

  • Boutté , 2 juillet 2014 @ 8 h 20 min

    Que dire dans ce cas de l’estimation de sa fortune par nôtre Président M. Hollande ?
    Que dire de sa non déclaration commune avec sa concubine de l’époque 12012-13 ?
    Que dire aussi – au plan moral – du fait qu’il n’ait déclaré QUE des biens immobiliers ,
    la valeur refuge par excellence pour celui qui n’ose pas mettre un sou sur les Entreprises
    de son pays parce qu’il ne croit pas en celui-ci ?

  • JPL , 2 juillet 2014 @ 9 h 12 min

    Vous n’imaginez pas uns seul instant qu’un homme politique puisse payer l’ISF comme tout le monde ! Ce racket est réservé aux manants.

  • Yves Tarantik , 2 juillet 2014 @ 19 h 35 min

    Un socialiste qui triche ?
    Allons, allons, il doit y avoir une erreur quelque part ?
    Ou alors c’est une première, car ça ne s’est encore jamais vu !

Les commentaires sont clôturés.