Selon Christiane Taubira, “Alain Finkielkraut a cessé de penser”

Interrogée dans “Le Supplément politique” de Canal + le 29 juin 2014 sur le nouvel immortel, Christiane Taubira déclare : “J’ai beaucoup aimé Alain Finkielkraut, au point que j’achetais systématiquement en cinq exemplaires tous ses livres, parce que j’en offrais un à chacun de mes enfants.” La présentatrice Maïtena Biraben lui demande alors ce qu’elle pense de son dernier livre, L’identité malheureuse. Réponse sèche du Garde des Sceaux : “Il a cessé de penser, il a cessé de penser. Il est en état de marcescence. C’est-à-dire qu’il tient encore debout mais qu’il se dessèche…”

Articles liés

41Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • marcS , 2 juillet 2014 @ 9 h 32 min

    Taubira est certainement tout ce que chaque intervenant en dit…. mais à qui la faute ? qui l’a nommée à ce poste ? qui l’a imposée après le remaniement gouvernemental (alors que Valls n’en voulait pas) et in fine qui a élu le pantin qui nous gouverne ? ….
    Ne nous en prenons qu’à nous-mêmes…. Les français ont les hommes politiques qu’ils méritent.

  • Clovis , 2 juillet 2014 @ 9 h 34 min

    Rimbaud ou Jules Lafforgue, eux, chantaient les fleurs immarcescibles. Notre destructrice, elle, voit décidément les choses à l’envers: côté flétrissure.

  • delanoe , 2 juillet 2014 @ 9 h 36 min

    C’est tout simplement du racisme intellectuel.
    Comment peut on décemment choisir une personne comme Madame Taubira comme ministre?
    Ce n’est pas une erreur c’est une faute, c’est indécent.

  • PANNY , 2 juillet 2014 @ 9 h 45 min

    La mine un tantinet hautaine, distante et renfrognée de Mme TAUBIRA fait immanquablement penser au fait qu’elle respirerait une odeur désagréable, comme de la merde, par exemple.

    Ceci n’est évidemment pas du tout étonnant lorsque l’on prend en compte son manque de hauteur physique et mentale

  • eric-p , 2 juillet 2014 @ 10 h 47 min

    Tiens ? Encore un ministre qui dénigre un de ses concitoyens !
    Une véritable manie chez les socialistes !
    On avait déjà eu droit aux remarques acides d’Ayrault contre Depardieu sur son exil fiscal
    (ce qui est son droit le plus strict !)
    maintenant on a droit aux réflexions d’une ministre sur ce qu’un philosophe devrait dire ou pas !
    On se croirait revenu en URSS !
    Je rappelle au passage qu’on a tenté de faire barrage à l’entrée d’Alain Finkelkraut à
    l’académie française ….sur des délits d’opinions !

    L’atmosphère qui règne dans cette république est particulièrement délétère…
    Certes, on me dira que ce n’est pas vraiment nouveau…

  • borphi , 2 juillet 2014 @ 11 h 30 min

    Tout ce que peut dire Christiane Taubira est foutaises !

  • Papé , 2 juillet 2014 @ 12 h 31 min

    Je ne pense pas comme madame Taubira ,
    donc je ne suis pas !

    CQFD ..!

Les commentaires sont clôturés.