Procès Galinier : un septuagénaire jugé pour avoir blessé deux cambrioleuses roms

René Galinier, 78 ans, comparait ce mercredi aux Assises de l’Hérault pour avoir tiré en 2010 sur deux cambrioleuses roms. L’incarcération de cet homme, qui explique avoir agi par peur, avait provoqué une vive émotion dans son village de Nissan-lez-Ensérune. Les deux jeunes filles de 11 et 20 ans à l’époque des faits ont survécu aux coups de fusil mais ont été grièvement blessées. Le septuagénaire est poursuivi pour tentative d’homicides volontaires. Il encourt jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle :

Autres articles

24 Commentaires

  • André & Nadine , 2 Juil 2015 à 12:06 @ 12 h 06 min

    S’il prend 30 ans, je pense qu’il va regretter de les avoir loupées ?

  • GIGARO , 2 Juil 2015 à 13:02 @ 13 h 02 min

    Encore une fois on inverse la réalité : s’il est regrettable qu’une enfant de 11ans et une majeure de 20 ans aient été bléssées par un acte de défense et de protection de son bien par ce retraité qui a travaillé toute sa vue pour devenir propriétaire , il faut avant tout se poser la question de la présence de ces 2 roms , la nuit : faisaient -elles une simple promenade dans une propriété privée ou leur intention était-elle de s’approprier le bien d’autrui ?
    Celle qui était majeure a-t-elle été poursuivie pour violation de propriété privée , et les parents de celle qui était mineure mis en cause ?

  • GIGARO , 2 Juil 2015 à 13:09 @ 13 h 09 min

    Et le prétexte du bébé de 6 mois pour celle de 20 ans est peu crédible : on voit depuis des années ces roms se prêter leur bébé pour faire la manche à tous les carrefours , ou les lieux de passage en centre-ville , bébés dont on sait qu’ils sont endormis toute la journée par des sirops et qu’elles refusent à chaque fois de confier aux services sociaux pour les mettre à l’abri du froid ou de la canicule : elles les utilisent pour apitoyer le passant …

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen