Paris : les vieilles voitures interdites de circulation

Paris : les vieilles voitures interdites de circulation

Dehors les pauvres ! Une voiture sur dix est désormais trop vieille, et donc trop polluante pour circuler dans Paris. En semaine, de 8h à 20h, elles devront être immobilisées à partir du 1er juillet. Passé septembre, toutes les voitures et camionnettes immatriculées avant 1997 mais aussi les scooters d’avant 1999 qui circuleront seront verbalisés :

Autres articles

7 Commentaires

  • ranguin , 1 Juil 2016 à 13:36 @ 13 h 36 min

    Il est préférable, Madame Hidalgo, d’avoir les miasmes allemands en provenance de leurs centrales à charbon (souhait des verts).

  • Pascal , 1 Juil 2016 à 18:03 @ 18 h 03 min
  • carolo85 , 2 Juil 2016 à 8:29 @ 8 h 29 min

    Boutez moi donc les “sans dents” hors ma bonne ville de Lutèce…Ils sentent trop fort!

  • Jean NOGUES , 2 Juil 2016 à 10:33 @ 10 h 33 min

    Les moteurs diesel sont les moins polluants. Comment leurs propriétaires vont-ils se remotoriser ? avec quel argent ?

    miam miam, les banques sont déjà prêtes à accorder leurs crédits usuraires pour les acquisitions de voitures neuves de remplacement. Et voilà comment nos constructeurs d’autos et autres marchands vont se refaire des chiffres d’affaire en or ! alors que les Peugeot 404 diesel moteur INDENOR roulent encore,sans faire de bruit ni polluer quoi que ce soit, près de chez moi, un boulanger retraité roule avec l’une de ces merveilles quia 1250 000 km au compteur, elle ne fume même pas au démarrage ! et démarre instantanément même en plein hiver (la voiture couche dehors depuis sa sortie d’usine).
    Et maintenant on va vous vendre des bagnoles bourrées d’informatique inutile bonjour la galère quand elles tombent en panne, ce qui arrive assez souvent. Inutile de dire qu’elles ne sont pas prévues pour rouler 1250 000 km ! la vraie pollution c’est de toujours et toujours être obligé de racheter ce qui n’aurait pas besoin d’être remplacé si ç’avait été construit convenablement sans prix excessif. Rien ne remplacera JAMAIS le moteur diesel, pour camions, travaux publics, bateaux et tracteurs. Le moteur diesel est une merveille de technologie et de durabilité. Un autre de mes voisins, un belge, possède des moteurs diesel anglais monocylindres 4 temps extrêmement costauds construits dans les années 1930, il s’en sert pour divers usages, motopompe, treuillage de bois de chauffage sur son petit domaine, etc. ces moteurs, d’une cylindrée utile de 2,5 litres, sont comme neufs. Ils sont verticaux (lunqiuue cylindre est disposé verticalement) Jamais on ne pourra mettre au point des moteurs électriques de remplacement pour tout ce qui est motorisation MOBILE (les gros rotors des centrales nucléaires, heureusement, restent en place).

    Quand on pense que ‘l’ingénieur DIESEL, qui a mené la triste vie d’un Bernard Palissy, n’a jamais touché un centime vaillant de ces moteurs qu’il passé sa vie à mettre au point…..Cette pétroleuse Hidalgo ne respecte rien….

  • jsg , 2 Juil 2016 à 14:17 @ 14 h 17 min

    Al andalous, du haut de son minaret, ne va bientôt “autoriser” que les livraisons à dos de chameau… elle qui du haut de sa culture pré-reconquista affirme que le ramadan fait parti de l’Histoire de la France !
    Quand aux pauvres ils ont cru faire une bonne affaire en votant pour cette hispano-islamophile, ils en voient le résultat, bienfait pour eux !

  • Marino , 3 Juil 2016 à 10:22 @ 10 h 22 min

    * Hidalgo estime que la hausse du passe Navigo est “difficilement acceptable”

    EXCLUSIF. Dans son interview au JDD dimanche, la maire de Paris, Anne Hidalgo, confirme sa volonté de poursuivre sa politique en faveur de la “santé publique” et contre la pollution atmosphérique. N’en déplaise aux défenseurs du “tout-voiture” et aux élus de l’opposition. Elle s’oppose également à la hausse du passe Navigo.

    Rien ne semble pouvoir la faire plier : Anne Hidalgo poursuit “de façon précise, méthodique et déterminée”, dit-elle, sa politique anti-voitures.

    “J’ai été élue en 2014 pour mener cette politique volontariste”, se défend l’édile. Car les attaques pleuvent : des automobilistes à l’opposition parisienne, en passant par le Medef ou certains élus de banlieue, les mécontents se font entendre.

    L’élue minimise les “chiffres très exagérés” de la préfecture (430.000 voitures concernées en Ile-de-France) : “D’après Airparif, 1% des véhicules de particuliers qui circulent à Paris en semaine sont concernés, soit 4.000 véhicules.”

    Hidalgo, juge dans le JDD que l’augmentation de 3€ du passe Navigo à partir du 1er août annoncée par Valérie Pécresse, est “difficilement acceptable” pour les Parisiens”

  • Cassandre , 3 Juil 2016 à 17:10 @ 17 h 10 min

    3 remarques:
    – les niveaux de pollution, mesurés à l’occasion des contrôles techniques de chaque véhicule, au plan national, sont ignorés, balayés et remplacés par une notion d’âge du véhicule (pourquoi pas l’âge du conducteur ou du capitaine?). Voilà qui illustre à merveille l’amateurisme dangereux de ces politicards idéologues
    – Les bobos-sosos-écolos font alliance objective avec le lobby des constructeurs automobiles, partout à l’oeuvre dans le monde pour vendre des voitures neuves, faire accorder des primes à la casse, gêner la revente des véhicules! En pleine grève des transports collectivisés
    -le “déni de République”, lorsque le maire d’une ville se permet, dans le silence des media dominants, de décréter le 1° point ci-dessus. C’est, en plus, le maire de la capitale. Et l’Etat ne dit rien…

    Pauvre France…

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen