Rachida Dati : “Manuel Valls est complice des passeurs criminels”

Invitée ce lundi de Ruth Elkrief sur le plateau de BFM TV, Rachida Dati a réagi à l’annonce de Manuel Valls sur la création d’un camp pour accueillir 1 500 migrants à Calais. “Manuel Valls est complice des passeurs criminels, parce que c’est un appel d’air à l’immigration”, a dénoncé la députée européenne :

Articles liés

16Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • peripathos , 1 septembre 2015 @ 10 h 02 min

    Vas y Rachida sors les griffes !

    Quand elle y va franco , si je puis dire , Rachida D fait bien mieux que Marine lp philipot qui enfile les banalités et les truismes comme des perles et les mémères sur le marché .

    Rachida D , elle remonte à la CAUSE ! Ce qui est toujours plus intelligent que les plats constats que tout le monde peut faire et que fait la marine du genre , ben voui y’a beaucoup d’migrants qui débarquent et c’est ben embêtant et c’est ben triste pour tout ces pov’ gens ma bonne dame voui voui .

    Pendant ce temps la socialoperie au pouvoir qui n’a jamais honte de sa sottise et saloperie réunies , feint , avec le valls regard noir et chemise blanche , de vouloir résoudre , avec fermeté et “humanité” , les désastres et le chaos qu’ils ont eux même créé et qu’ils encouragent dans le même temps ……

    Bon quand est ce que Rachida vient au niou fn que l’on s’amuse un peu ?!!!
    Parce que la dédiabolisation , bien propre sur elle d’énarques homos pommadés , cela devient chiant à souhait

  • von Reisner , 1 septembre 2015 @ 10 h 13 min

    Il est évident que ce gouvernement est incapable de maîtriser quoi que ce soit, ni le chômage, ni l’économie, ni la sécurité, ni le flot des migrants… ah si, pardon, il est excellent dans la collecte des impôts, les leçons de morale, le gazage des familles, et, souffrant de psittacisme aigu, la promotion mécanique du “padamalgame” !
    Pauvre France et pauvres français…

  • jjames , 1 septembre 2015 @ 11 h 00 min

    Ouais bof c’est facile …

    “Calomniez calomniez il en restera toujours quelque chose”

    Cette ex poule bling bling de sarko n’a aucun argument … que du vent

    Devant l’avalanche migratoire, je ne vois aucun homme d’état d’ici ou d’ailleurs

    réagir en homme d’état

    l’Europe n’existe que pour le commerce

  • Marino , 1 septembre 2015 @ 11 h 38 min

    Les faits – La crise des migrants à Calais fait encore réagir les hommes et femmes politique. La création d’un nouveau centre est une bonne chose pour certains.

    Pour les autres, Valls est en opération communication.

    * « Quelle serait ma plus-value si je me contentais d’acquiescer tout le temps ? » Rachida Dati a la parole libre et veut le faire savoir. Après avoir étrillé la stratégie politique et le comportement du président des Républicains Nicolas Sarkozy début juin dans Le Parisien l’ancienne ministre de la justice poursuit son entreprise de prise de distance avec son camp

    Sabre au clair et critique en bandoulière, la députée européenne, écartée de l’organigramme des Républicains, ne mâche pas ses mots lorsqu’il s’agit d’évoquer le discours de son parti sur de nombreux sujets de société.

    L’islam tout d’abord. Et le choix de Nicolas Sarkozy d’avoir voulu mettre cette thématique sensible au centre des débats du parti en reconstruction. « Ce projet de débat, je préfère le voir comme le dernier de l’UMP que comme le premier des Républicains, selon Rachida Dati. L’islam est devenu un sujet d’angoisses. Nous serions dans une société apaisée, cela ne poserait aucun problème. »
    Côté immigration, la maire du 7e arrondissement de Paris ne se montre pas tendre non plus avec ses amis, bien que se gardant bien d’en citer un seul. « Le sujet n’est pas de demander à un immigré qui devient français de renier son histoire personnelle », affirme-t-elle tout en assurant que la langue et des valeurs communes doivent être le ciment du parcours d’accès à la nationalité française. Bilan sévère lorsqu’elle parle des vagues de jeunes de banlieues, « parfois français depuis trois générations » mais « désintégrés » et qui ont pour certains succombé à la tentation du fanatisme religieux.

    Le doigt est bien pointé vers le pouvoir politique qui a gouverné la France ces vingt dernières années, et auquel elle a elle-même appartenu. « La jeunesse des quartiers, telle que je l’ai connue, aspirait à être libre, autonome, à avoir un job. Son “djihad” c’était de sortir de la cité et non pas d’y rester sous l’emprise de “grands frères”, ni d’être enfermée dans une burqa. Qu’avons-nous fait pour produire près de 2 000 gamins qui rejoignent le djihad ? […] On a laissé s’installer des imams autoproclamés. »

    Si Rachida Dati assène les coups à droite, elle n’épargne pas la majorité présidentielle.

    Droite, gauche , tout le monde en prend pour son grade
    Dati évoque une remise en question profonde et nécessaire de la classe politique : « Nous les politiques, nous devons arrêter de faire porter à tout le monde les conséquences de nos échecs ».

  • Jean53 , 1 septembre 2015 @ 12 h 58 min

    Devons-nous suporter toute cette misère encore longtemps? A qui la faute ,si ce n’est aux gouvernements de droite ou de gauche. Valls devrait en acueuillir une douzaine chez lui .
    Tous les politiques de tous bords devraient en accueillir, ils ont la grande gueule mais
    c’est tout , j’attends juste le jour, un Mai 1968 , afin de remettre un peu d’ordre chez ces
    faux cu. Avec un gouvernement de merde nous ne pouvons que foncer droit dans le mur.

  • Gisèle , 1 septembre 2015 @ 23 h 46 min

    Et son copain Sarko est pour l’organisation européenne ….. donc kif kif !

  • Gisèle , 1 septembre 2015 @ 23 h 50 min

    C’est bizarre … Marie Julie Jeany était traitée de vieille folle par ses voisins …
    Je m’aperçois pourtant que ce qu’elle a prophétisé est tout à fait dans l’air du temps ….je dirais même , tout à fait d’actualité !

Les commentaires sont clôturés.