Nicolas Doze : le monde riche cherche à fabriquer de l’inflation

“Le 17 octobre, le jour du mur de la dette, si on est face à une impasse politique comme ça a été le cas ce matin à 6h, l’Amérique sera en défaut et le pays ne sera plus en capacité d’emprunter, et ça, pour le coup, c’est très grave”, autrement plus que l’actuel Government shutdown, explique Nicolas Doze à la mi-journée sur BFM TV. La faute à “un appareil politique complètement paralysé” outre-Atlantique.

USA, Japon, Union européenne… le monde riche cherche une solution pour fabriquer de l’inflation et ainsi réduire les dettes (et du même coup faire perdre de la valeur à votre épargne).

Autres articles

7 Commentaires

  • François Desvignes , 1 Oct 2013 à 14:23 @ 14 h 23 min

    C’est exact : si nous avions en zone euro et aux USA une inflation de 100% par an, en trois ans la dette serait diminué des trois quarts.

    Et tous les petits épargnants à taux fixes ou non indexés seraient ruinés.
    A commencer par les retraités.

    C’est une solution.

    Seulement toute politique inflationniste mène inévitablement à la guerre.

  • V_Parlier , 1 Oct 2013 à 14:45 @ 14 h 45 min

    En fait il n’y a actuellement que la zone euro qui ne pratique pas de politique inflationiste. C’est vrai que çà sauve pour un temps les épargnants, mais juste les épargnants. Et çà n’empêche pas qu’au jour du défaut de paiement les épargnants comme les autres seront ruinés. (Les retraités encore plus par l’arrêt du versement de leur retraite que par la perte de leur épargne).

  • Libre , 1 Oct 2013 à 18:27 @ 18 h 27 min

    L’inflation ou comment ruiner les plus modestes et les classes moyennes!Les plus favorisé ont eux les moyens de préserver leur patrimoine…Il faut donc une profonde réforme monétaire fondée sur:
    1.La frappe illimité de pièces d’or et argent par le cabinet des monnaies.
    2.L’émission d’obligations souveraines or et argent en remplacement des obligations souveraines payables en “billets de banque photocopieuse”!
    Il suffit de de référer au travaux de professeur Fekete dans son livre “le retour au standard or”!

    Et l’abandon de tout impot sur le revenu au pofit d’une taxe sur les ventes au détail…

  • goturgot , 1 Oct 2013 à 18:33 @ 18 h 33 min

    Nicolas Doze nous explique ici les fondements de la théorie Keynésienne qu’il semble cautionner: Plan de relance par la dépense publique, baisse des salaires et du chômage par l’inflation, avec cette idée que l’inflation serait produite par les banques commerciales et serbonne pour l’économie.

  • goturgot , 1 Oct 2013 à 18:34 @ 18 h 34 min

    serait bonne pour l’économie*

  • goturgot , 1 Oct 2013 à 18:49 @ 18 h 49 min

    Hélas, c’est bien cette théorie fausse qui a conduit à le Japon à la stagflation et qui à donné la crise économique que nous n’avons pas fini de subir.
    En effet, ce sont les banques centrales, par des politique de taux d’intérêts faibles qui, conjuguées au système de réserves fractionnaires, aboutissent à la création monétaire et à l’inflation. Il en résulte des transfert de richesses (on ne crée pas de richesse en créant de la monnaie), des distorsions dans l’économie, du mal-investissement et finalement, des bulles inflationnistes. La déflation en elle-même n’est pas un mal, c’est le résultat normal d’une croissance économique lorsqu’il n’y à pas de de création monétaire. Les mauvaises expériences de déflations que nous connaissons sont les résultats des explosions de bulles spéculatives. C’est un réajustement douloureux du niveau des prix par rapport à l’économie réelle.
    La théorie keynésienne est fort répandue dans les élites françaises notamment, science-Po et l’ENA, ainsi que dans la plupart des milieux politiques mondiaux car elle sert de justification au politiques monétaires qui ont permis l’accroissement spectaculaire des états que nous observons depuis 40 ans.

  • Gisèle , 2 Oct 2013 à 12:52 @ 12 h 52 min

    Ce monde riche qui fabrique les pauvres , les affamés , les malades , les * minoritaires mariables * , les coupables , les pollueurs , les surendettés , les chômeurs ……

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen