Abel Mestre, journaliste à tout faire

A défaut d’être présent aux bons moments et de prendre des vidéos sans trembler, le journaliste d’extrême-gauche Abel Mestre sait diaboliser. Dans un article paru lundi sur le blog Droites extrêmes, il inclut les Nouvelles de France dans la ‘réacosphère’, proche des milieux traditionalistes et pas vraiment éloignée de certains milieux d’extrême droite”. Puis, il s’essaye aux menaces voilées à l’encontre des jeunes chrétiens qui auraient prévu de protester dans les jours à venir (“Le ‘104’ n’est, de toute façon, pas le  Théâtre de la Ville et ce, pour plusieurs raisons. Pour les militants d’extrême droite – intégristes ou pas – le XIXe arrondissement est loin d’être un ‘territoire ami’. Nombre de partis de gauche et d’extrême gauche y sont présents. Il compte aussi un tissu associatif et de quartier plutôt développé”) avant de jouer à l’informateur avec la mairie de Paris (“le ‘104’ a confié son gardiennage, il y a dix-huit mois, à la suite d’un appel d’offres,  à Vendôme, une entreprise de sécurité dirigée par Axel Loustau, ancienne figure du GUD, qui fait travailler plusieurs jeunes pousses gudardes dans sa société. Problème : certaines d’entre elles étaient bel et bien  présentes samedi soir devant le Théâtre de la Ville pour protester, à leur manière vigoureuse, contre la pièce de Castellucci… Aux dernières nouvelles, la mairie de Paris s’apprêterait à inciter le ‘104’ à exiger  des garanties de professionnalisme très fermes à Vendôme sur ce sujet.”).

Lire aussi :
> Le nouvel article douteux d’Abel Mestre et Caroline Monnot : les médias conservateurs [Dtom.fr]

Autres articles

2 Commentaires

  • Thierry , 1 novembre 2011 @ 20 h 47 min

    Les mots me manquent pour qualifier cet individu de type soviétoide!

  • Thierry , 1 novembre 2011 @ 20 h 50 min

    Merci à l’AGRIF je les ai trouvés!Ce personnage est plein de pure haine bolchévique!

Les commentaires sont fermés.