Les Femen récupérées par un éditeur phallocrate !

Les éditions Le Contrepoint sortent un “calendrier Femen 2014 ». Ainsi présentent-elles leur démarche :

“Loin des sempiternels chatons, des paysages bucoliques ou des corps sacralisés pour l’unique plaisir des yeux, ce calendrier 2014 aborde sous un nouveau jour un phénomène d’actualité qui peut se vanter d’avoir fait couler de l’encre. Questionnant, par ses méthodes sextrémistes, la position et la perception de la femme, le mouvement Femen est parvenu à créer de nombreuses polémiques, à l’intérieur comme à l’extérieur de ses rangs. Au-délà des nombreux débats et contradictions relayés par les médias, une imagerie spécifique a progressivement émergé des interventions spectaculaires portées par ces militantes aux seins nus, dont l’écho parvient à résonner jusque dans le champ sacré de l’histoire de l’Art. De la sculpture antique à la performance, douze œuvres d’art associées à douze instantanés des Femen en action questionnent le corps et sa représentation, à travers leur infatigable capacité à réveiller la société.”

Dans le même communiqué de presse, les éditions Le Contrepoint annoncent également la réédition (augmentée) du très “phallocentré” “Penis Atlas” :

“Élaboré par une équipe de sexologues et de consultants en sexologie, le Pénis Atlas lève le voile sur le sujet. Son originalité réside dans un projet photographique unique: 100 volontaires, majeurs et de tous horizons professionnels, ont accepté qu’on photographie leur pénis à différents stades d’activité, du repos à l’érection.”

Voici celles qui n’hésitent pas à se représenter une faucille à la main, des testicules coupés dans l’autre pince, récupérées par un éditeur qui fait de l’argent grâce au sexe masculin !

Autres articles

13 Commentaires

  • Goupille , 1 Nov 2013 à 13:23 @ 13 h 23 min

    Pauvre Ségolène Royal, le Liberté en robe de chambre, raide comme l’Injustice et un parapluie dans le fondement : encore une occasion perdue de se faire éditer…

    A poil, les neuneus !
    Tels sont devenus les sentiers de la gloire.

  • J.75 , 1 Nov 2013 à 14:34 @ 14 h 34 min

    Les FemHaine sont à la beauté du corps ce que les Pussy Riot sont au Rock. Des morpions parasitaires.

  • bibi , 1 Nov 2013 à 15:15 @ 15 h 15 min

    Ca fait partie de la campagne “touche pas a ma p.ute” ?

  • xrayzoulou , 1 Nov 2013 à 16:54 @ 16 h 54 min

    Je ne lèche déjà pas le cul du timbre édité par notre bon bidocon, je prendrai encore moins un calendrier de mi-putes mi-gôcho !

  • Robert , 1 Nov 2013 à 17:58 @ 17 h 58 min

    Cela semble en étonner certains cette connivence, on pourrait dire complémentarité, entre la société marchande qui réduit tout à un produit et les révolutionnaires qui ne jurent que par la matière et la liberté.
    C’est pourtant aussi vieux que le péché originel, précisément !

  • Fvern , 2 Nov 2013 à 8:16 @ 8 h 16 min

    Ce n’est pas le puritanisme qui m’habite. Mais tout ça fait tomber bien bas l’homme et la femme. Il n’y à plus ni pudeur ni respect de soi même.je pensais que la France tenait à ses valeurs?

  • Aimegeaielle , 2 Nov 2013 à 11:35 @ 11 h 35 min

    Boycottons absolument le nouveau timbre Marianne-femen. Il y a plein d’autres jolis timbres, on peut même les choisir commodément en ligne sur le site de la poste, on trouve même les timbres des années précédentes.

    La Boutique Web du Timbre

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen