Rennes : un hommage à Rémi Fraisse dégénère

Jeudi soir, un rassemblement a été organisé à Rennes, pour rendre hommage à Rémi Fraisse. Mais la situation a tourné au déferlement de violence contre les forces de l’ordre. Vitrines d’abris bus brisées et poubelles incendiées, fumigènes et tags d’insultes, des dégradations condamnées par le ministre de l’Intérieur. Les militants avaient pour mot d’ordre: « vengeance pour tous ». Trois participants ont été interpellés et placés en garde à vue.

Articles liés

22Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 1 novembre 2014 @ 21 h 48 min

    Ce sont les écologistes qui ont tout cassé et foutu le B…… l!

  • Gisèle , 1 novembre 2014 @ 22 h 14 min

    3 villes … ( entendu ce soir sur Itélé ) monsieur le ministre ne sait pas compter ou son deuxième petit nom c’est Pinocchio !

  • Philippe Clerc , 2 novembre 2014 @ 7 h 21 min

    Qu’il l’ait voulu ou pas, Remi Fraisse est devenu un terroriste !

  • Alain , 2 novembre 2014 @ 7 h 44 min

    Donc il n’y a pas à se lamenter sur son sort….

  • Alain , 2 novembre 2014 @ 7 h 47 min

    Cher lectrice,
    Depuis qu’ils ont appris à faire joujou avec les radars, leur combativité à l’ encontre de la chienlit s’est quelque peu émoussée (par contre elle reste intacte quand il s’agit de l’automobiliste…)

  • Guy Marquais , 2 novembre 2014 @ 8 h 10 min

    Mon p’tit dernier, regardant les casseurs à la télé hier soir :
     » Dis, papa, pourquoi y sont déguisés en méchants les gens qui crient dans la rue ?
    Allez donc répondre à ça sans insulter ces braves petits français qui défendent de nobles causes …

  • gerard , 2 novembre 2014 @ 9 h 09 min

    France ,paradis des casseurs qui s’associent a des gens qui manifestent tout simplement mais qui les mettent quand même dans la merde !

Les commentaires sont clôturés.