Décès d’Anne-Marie Delcambre

Anne-Marie Delcambre est décédée le 2 janvier 2016 à Saint-James, dans la Manche. Elle se battait avec courage contre le cancer depuis plusieurs années et s’était retirée en Normandie. Elle fut une des premières vraies combattantes de France, essayant d’ouvrir les yeux de nos compatriotes sur la réalité de l’islam. Docteur de troisième cycle de l’Université Paris-IV en études islamiques, docteur d’État en droit et agrégée d’arabe classique, Anne-Marie Delcambre avait été professeur d’arabe au lycée Louis-le-Grand.

> sa fiche Wikipédia

Articles liés

21Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Exodus , 2 février 2016 @ 16 h 28 min

    Oui elle est plus forte que David Bowie, elle a réussie à cacher sa mort pendant un mois !

  • Trucker , 2 février 2016 @ 16 h 37 min

    Émission intéressante que cette vidéo de Bouillon de culture…….qui me laisse perplexe quant à la possibilité d’une fusion harmonieuse de notre monde occidental qui se veut cartésien avec ce monde oriental musulman qui ne l’est pas……..si ce n’est à établir un avenir totalitaire dans lequel l’une des deux cultures sera soumise à la domination de l’autre, ou bien un monde dans lequel ces deux cultures auront été placées sous domination d’un autre courant de pensée qui leur serait étranger…..

    IL est notable que notre époque caractérise bien ce qu’est le danger que représente l’Islam pour notre civilisation : ce système de pensée devenant de fait bien plus cohérent quant à sa capacité à concrétiser une cohésion de la société……devant le démantèlement organisé de nos sociétés occidentales, dans ce qu’elles avaient de structurant pour les citoyens qui y vivent.

    La déculturation, la des-spiritualisation pour servir les intérêts du système marchand sont de fait les vecteurs les plus puissants, parce qu’insidieux de ce retour à l’esprit de conquête de l’Islam.

    Nos élites sont ou stupides et inconscientes de cette réalité et donc ne peuvent plus être qualifiées comme telles, ou elle sont complices consciemment dans l’instauration des désordres à venir…..

    Pendant ce temps , les peuples en dormition se laissent aller…..au renoncement ?

    Je n’aurais qu’un seul reproche, à titre posthume maintenant, à faire à Anne Marie Delcambre……de n’avoir pas su, souvent, trouver les mots, la phrase ou l’expression permettant au mieux de transcrire et traduire de manière plus explicite à destination du néophyte, le texte coranique.

    Il est vrai que pouvoir lire en arabe classique un texte du 7ème siècle et en rendre la compréhension accessible à des esprits du 20ième siècle, façonnés dans l’architecture de la pensée par une autre culture, ne devait pas être chose facile.

    En bref, nous n’avons pas fini d’être emmerdés dans cette confrontation avec cette autre culture.

  • Aliénor , 2 février 2016 @ 22 h 29 min

    une femme de très grande qualité nous quitte , et combien de sauvages qui arrivent ?

  • Jeanne E , 3 février 2016 @ 8 h 30 min

    Elle n’a pas été entendue…
    Ce qu’on peut se demander, c’est “pourquoi ?”.
    Car l’Église catholique a tous les éléments pour savoir ce qu’est l’islam, puisqu’elle l’a combattu pendant 1400 ans, et que la Chrétienté à reculé depuis l’époque de l’hégire en 622 devant la progression de cette idéologie.
    Pourquoi le pape Jean Paul II a-t-il embrassé le koran (voir google) ?????
    Quelle est cette folie ?
    Pourquoi la messe dominicale mentionne-t-elle au moins une fois “l’accueil de l’Autre” , avec rappel de la consigne du pape François d’accueillir un “réfugié” par paroisse, alors que les Chrétiens de Syrie et d’Irak supplient qu’on les aide à rester chez eux ????

    Les catholiques conciliaires sont à proprement parler hystériques : ignares sur ce qu’est l’islam tel qu’AMD le décrit, ils récitent furieusement la doxa distillée par les médias propriété des banques.
    L’ingénierie sociale tourne à plein rendement.

    Mais il y aurait aussi à redire sur d’autres thèmes de son discours.
    Ce sera pour une autre fois.

  • Jean-Claude Philipot , 4 février 2016 @ 10 h 22 min

    Hommage à cette grande spécialiste qui a sonné le tocsin et qui n’a pas été assez entendue. Je ne sais pas si elle était catholique, si elle avait la foi, mais que Dieu l’accueille en ne regardant que le service qu’elle a rendu, que son courage de femme qui a prêché dans le désert.. Elle a été un des grands défenseurs de notre pays, de l’Europe, de notre civilisation chrétienne quand bien des prêtres, des évêques ou cardinaux, retournés par l’esprit de la révolution conciliaire, par l’ouverture à l’autre, surtout s’il est n’est pas de notre foi, de notre culture,(…), devient le nouveau credo. Il ne s’agit plus pour eux de convertir, mais de réunir tout le monde! De vrais “idiots utiles” selon le bon mot de Lénince.

  • Trucker , 5 février 2016 @ 5 h 38 min

    Les catholiques conciliaires seraient hystériques dites vous….j’ai surtout l’impression qu’ils sont assez lâches et que leur ignorance sur la réalité de l’Islam n’est que feinte……… feindre de ne pas savoir ce que l’on ne veut pas savoir ….feindre de ne pas voir…de ne pas comprendre…..parce que cela impliquerai de se remettre en cause.

    Quant à l’ingénierie sociale……elle repose en partie sur l’exploitation de cette lâcheté ,sans laquelle l’exploitation de la peur serait inopérante.

  • Joseph , 7 février 2016 @ 2 h 11 min

    Hélas une fois de plus une une savante ayant disséqué son sujet tout en vidant de sa substance le sujet étudié, quelle gâchis, rationalité desséchante,vie gâchée.

    Paix à votre âme…

Les commentaires sont clôturés.