La gauche nous ressert Ségolène Royal

Les électeurs ont été clairs : ils ne veulent pas de Ségolène Royal au pouvoir, mais bien que battue à l’élection présidentielle en 2007, à la direction du PS en 2008, à la primaire socialistes de 2011 et à la législative de 2012, elle revient quand même par la petite porte et par un bon piston comme ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Autres articles

28 Commentaires

  • Alainpsy , 2 avril 2014 @ 18 h 37 min

    Battue partout, parfois ridicule même, ce retour comme ministre de l’écologie est assez pitoyable. Et pourquoi pas Sarkozy ministre des anciens combattants. Ils n’ont aucune retenue, tout est bon pour reprendre du pouvoir et les lumières des médias. Au ministère de l’agriculture elle serait venue de la même façon, et on lui aurait trouvé des compétences, en cherchant bien. Et ministre du dégoût profond des électeurs, ça existe?

  • monhugo , 2 avril 2014 @ 20 h 18 min

    Restera-t-elle V-P de la BPI, où c’était tout sauf sa compétence qui l’avait qualifiée ?…
    On a échappé sûrement à une SR à l’Economie !
    Elle veut rester à la présidence de la région Poitou-Charentes, en tout cas (2e “couac”, seulement quelques heures après la “révélation” des maroquins – le 1er = Fabius et Montebourg se disputent le Commerce extérieur) :
    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/couac-au-gouvernement-segolene-royal-veut-rester-presidente-du-poitou-charentes_1505569.html
    Vous avez dit “créature du népotisme” et “cumularde” ? Quel mauvais esprit !

  • Goupille , 2 avril 2014 @ 20 h 21 min

    Ambiance aux conseils des ministres… Chapeautés par les Ceaucescu. Dont nous savons par l’aimable ex que “François n’a jamais su prendre une décision”…

    Donc, qui c’est-y qui va porter le pantalon et en faire voir de toutes les couleurs à Pepe Soupalonion y Crouton, supposé Premier ministre ?

    Il y a des moments où l’on voudrait être mouche au plafond…

  • eric-p , 2 avril 2014 @ 23 h 47 min

    Ou petite souris !?
    Mais les ministres assistant aux conseils garderont des souvenirs croustillants pour plus tard…

  • Charles , 3 avril 2014 @ 8 h 02 min

    Au même moment les zozos des médias ignorent (feignent d’ignorer)
    l’épidémie Ebola en Guinée Conakry qui a fait déjà plus de 80 morts
    et 200 infectés (donc condamnés).

    Il est inévitable que le virus se retrouve en France par Orly
    ou Charles de Gaulle sous quelques semaines.

    Le pouvoir ne sait pas comment réagir face à cette épidémie naissante:

    1.Suspendre les vols Paris Conakry aurait un effet inverse de l’effet désiré.
    A savoir un début de panique avec des fuites par la route vers les pays voisins
    tels que Sénégal et Mali qui sont en lien constant avec la France.

    2.Maintenir le trafic aérien en l’état entraînera forcément l’entrée du virus en France.
    Puis son expansion chez les proches des premiers infectés.

    Dans très peu de temps,il faudra porter un masque dans le métro et les bus.

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2594853/Medic-tells-horrific-scenes-fight-against-deadly-Ebola-outbreak-Guinea.html

  • Boutté , 3 avril 2014 @ 8 h 49 min

    Dieu soit loué, elle n’est pas à l’Economie . C’est déjà ça ,si l’on se réfère à ses réussites passées en Poitou ( Heuliez, Véhicule Electrique ) qui furent des fours bien onéreux pour la Région . Aussi sotte soit-elle, après avoir essayé son” ex “, on est en droit de la regretter .
    Ses inventions sémantiques étaient plus hilarantes que les lourdes blagounettes hollandaises

  • Boutté , 3 avril 2014 @ 8 h 55 min

    Quel beau métier que la Politique ! Aussi nuisible soit-on ,il n’est jamais acquis que l’on soit définitivement évincé . Fabius et Ségolène ont été donnés pour morts à plusieurs reprises : ils sont toujours là et se rêvent même un brillant avenir . D’ici que l’on voit un jour ressurgir Hollande après son éviction, il y a peu loin !

Les commentaires sont fermés.