A voir: Marseille inspire Macron et il part en vrille, en hurlant! (Vidéo)

A voir: Marseille inspire Macron et il part en vrille, en hurlant! (Vidéo)

“Quand je regarde Marseille, je vois une ville française, façonnée par deux mille ans d’histoire, d’immigration, d’Europe”, a lancé le candidat d'”En Marche !” à la présidentielle, devant 5.000 à 6.000 personnes réunies au parc Chanot selon les organisateurs.

“Je vois des Arméniens, des Comoriens, des Italiens, des Algériens, des Marocains, des Tunisiens, je vois des Maliens, des Sénégalais, des Ivoiriens. Et tant d’autres que je n’ai pas cités”, a-t-il enchaîné, coupé par des exclamations à l’expression de chaque communauté. “Mais je vois quoi ? Des Marseillais ! Je vois quoi? Je vois des Français !“, s’est-il exclamé. “Des Fran-çais! Parce qu’ils sont fiers, fiers d’être Français”, a poursuivi le candidat, suscitant des applaudissements et des cris encore plus enflammés. À son auditoire Marseillais, Emmanuel Macron l’a assuré dans une expression propre à la cité phocéenne : il “craint dégun (personne)”.

images-3

A Marseille, Macron s’est égosillé pour nous  livrer sa véritable conception de la France de demain. Il est un véritable fossoyeur de la nation, le destructeur de notre identité, le pourfendeur de nos racines judéo-chrétiennes.

Ceux qui se laissent enivrer par sa jeunesse et son discours de renouveau, doivent comprendre qu’il veut faire table rase de notre patrimoine culturel et faire de la France une macédoine de peuples disparates, tellement différents qu’ils ne pourront jamais partager un avenir en commun. La France sera submergée.

Macron va désintégrer notre France millénaire. Il va détruire 2000 ans d’histoire en un seul quinquennat. Il a complètement perdu la tête. Son élection va causer au pays une déflagration sans précédent. Il ne pourra jamais s’en relever.

Sa politique d’immigration sera un aller sans retour pour notre disparition.

En moins de 5 minutes, il a démoli l’héritage culturel légué par nos ancêtres.

Il a liquidé sans états d’âme la France que nous aimons et que nos ancêtres ont bâtie au fil des siècles dans le sang et les larmes.

Notre identité, notre culture, nos coutumes et traditions, notre patrimoine historique ont été balayés comme s’ils n’avaient jamais existé. La France du passé ne l’intéresse pas. Mondialisme et multiculturalisme sont devenus ses obsessions.

“Etre patriote, ce n’est pas la gauche qui s’est rétrécie sur ses utopies. Etre patriote, ce n’est pas la droite qui se perd dans ses avanies et l’esprit de revanche. Etre patriote, ce n’est pas le FN, le repli et la haine qui conduira à la guerre civile. Etre patriote, c’est vouloir une France forte, ouverte dans l’Europe et regardant le monde.”

“Quant je regarde Marseille, je vois une ville française façonnée par 2000 ans d’histoire, d’immigration, d’Europe….”

“Je vois les Arméniens, les Comoriens, les Italiens, les Algériens, les Marocains, les Tunisiens, les Maliens, les Sénégalais, les Ivoiriens, j’en vois des tas d’autres que je ne peux citer. Mais je vois quoi ? Des Marseillais. Je vois quoi ? Je vois des Français”.

Autant dire que la France de 2022 sera méconnaissable avec un illuminé qui veut marcher sur les traces de Merkel et accueillir la planète entière.

Macron est dangereux. Il va faire exploser la société, alors que l’intégration est déjà un échec.

La France va être sacrifiée sur l’autel du projet utopique du grand village mondial.

Avec Macron, la France va arriver au terminus de son histoire.

Jacques Guillemain – Riposte laïque

Articles liés