Le lobby LGBT se fissure à cause de la GPA, la Coordination lesbienne en France quitte le navire

Reprochant à l’Inter-LGBT de ne pas prendre position contre la gestation pour autrui et la prostitution, la Coordination lesbienne a claqué la porte du lobby. Voici le texte lu par une de ses co-présidentes lors du conseil de l’Inter-LGBT du 1er mars 2014 :

Adhérente depuis la création du Conseil de l’inter LGBT/Paris, la Coordination Lesbienne en France y a pris une part active pour promouvoir la visibilité et la prise en compte des lesbiennes dans toutes les revendications émises. De même, notre représentante actuelle en la personne de Catherine Morin Le Sec’h s’est investie à la commission Inter-Associative et au CA. de l’inter LGBT pendant 3 années, mais, lors de sa dernière Assemblée Générale, la Coordination lesbienne a voté à l’unanimité le non renouvellement de son adhésion à l’Inter LGBT.

Différentes raisons nous ont amené à cette décision qu’il nous semble important de vous faire connaître.

Comme la plupart des associations adhérentes de l’inter LGBT le savent, la Coordination Lesbienne en France a pris position contre les systèmes d’exploitation, de marchandisation et d’appropriation du corps des femmes et plus généralement de tous les êtres humains. Pour ces raisons nous sommes contre la légalisation de la gestation pour autrui (GPA ou mères porteuses) et contre le système prostitutionnel. Or, si l’Inter LGBT, faute de consensus de la part des associations présentes, n’a jamais pris position sur la GPA ou la prostitution, il n’en est pas moins vrai qu’au sein de l’inter LGBT, certaines associations adhérentes, certes non majoritaires mais très actives, militent avec beaucoup d’ardeur en leurs faveurs. Cette absence de clarté de la part de l’Inter-LGBT vaut, aux yeux du public, quasi soutien à leurs idées dans un contexte où les positions se radicalisent et il n’était pas rare que nous soyons interpellées pour nous reprocher d’adhérer à “l’inter LGBT qui défend la GPA et la prostitution”.

Cette ambigüité induit aussi un doute quant aux positions défendues par des représentants de l’inter lors de rencontres officielles avec les institutions et membres du gouvernement.

Cette confusion porte préjudice à l’image de la CLF, non conforme à la réalité des luttes de lesbiennes féministes qu’elle mène. Afin de mettre un terme à cette situation et de rendre les choses plus claires, nous avons choisi de nous retirer du conseil de l’inter LGBT/Paris RP. LA CLF ne pourra ré étudier une éventuelle ré adhésion au conseil de l’inter LGBT que quand cette dernière prendra ouvertement position contre la légalisation de la GPA et contre le système prostitutionnel. Nos énergies lesbiennes féministes étant précieuses, nous préférons faire le choix de les orienter davantage vers les associations de lesbiennes et femmes féministes en accord avec nos idées fondamentales, notamment sur ces deux points.

Si même la Coordination lesbienne en France s’inquiète des revendications folles du lobby homosexuel…

Autres articles

7 Commentaires

  • ummite , 2 Mai 2014 à 7:39 @ 7 h 39 min

    les histoires de cul ont toujours des remontées pestilentielles . ça pue !
    et cela empoisonne tout son environnement , qu’il soit familial ou politique .

  • Louis , 2 Mai 2014 à 8:32 @ 8 h 32 min

    Le Conseil de l’inter-LGBT ?
    Ils sont combien à siéger dans cette assoce/pompe à subventions ?
    Allez, balancez le nombre de vos adhérents ! Ce Conseil est fictif, ils/elles doivent se réunir dans leur loft à 5 pour des séances de vaines effervescences créatives et pondre ces textes sans importance et mal écrits. Vive les pétards et la poudre blanche nasale.

  • Mas Jean-Marie , 2 Mai 2014 à 9:49 @ 9 h 49 min

    Il y a une multitude de contradictions dans la position des LGBT. Si les adeptes de Lesbos éclaircissent un peu, pourquoi pas.
    Dire que l’on ne doit pas marchandiser le corps de la femme et promouvoir les locations d’utérus avait quelques chose de pas compatible.
    Bon, c’est une avancée, encore un petit effort, il en reste quelques autres, et vous pourrez rejoindre le clan des humains.
    Sans haine et sans esprit de revanche.

  • Gisèle , 2 Mai 2014 à 10:02 @ 10 h 02 min

    Nébuleuse ténébreuse ….. normal !

  • Xav , 2 Mai 2014 à 10:03 @ 10 h 03 min

    Elles sont bien conscientes que pour obtenir la PMA, il va falloir abandonner ces messieurs et leur désir d’enfant via GPA…

  • Fvern , 2 Mai 2014 à 11:28 @ 11 h 28 min

    À quand la CHF?…coordination des hétéros en France…

  • dudesert , 3 Mai 2014 à 12:06 @ 12 h 06 min

    ce qui est dramatique c’est que dans ce milieu tout le monde utilise tout le monde selon son propre plaisir tout en voulant ne pas être soi-même utilisé .
    les hommes sont utilisés pour leur patrimoine génétique qui va inséminer les femmes comme on le fait avec les animaux de ferme;
    les femmes sont utilisées pour leur patrimoine génétique et pour leur utérus …

    tout le monde est perdant , tout le monde est maitre d’esclavage et esclave à son tour .
    sans compter l’enfant qui est l’ Esclave par excellence : fabriqué sur mesure ,vendu et acheté tout à la fois .

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen