Selon les Jeunes européens, l’Europe est une salope

Les Jeunes Européens, un faux-nez de l’Union européenne, s’imaginent que cette campagne de communication va vous réconcilier avec le fédéralisme :

Articles liés

13Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • ummite , 2 mai 2014 @ 7 h 35 min

    si les jeunes le pensent vraiment , alors il ne s’agit pas d’insulter un système mafieux , il faut juste le combattre par les urnes !
    il ne s’agit pas de le combattre en votant pour ceux qui justement l’ont montés de toute pièce ( l’UMP6 PS ) .

  • Marquais , 2 mai 2014 @ 8 h 14 min

    L’Europe des six était logique. Toute la suite n’est que l’oeuvre de la ” Perfide Albion” pour faire échouer l’entreprise…..
    Epicétou ….

  • François2 , 2 mai 2014 @ 10 h 21 min

    Donc ces Jeunes Européens sont des fédérastes.

  • Gisèle , 2 mai 2014 @ 10 h 49 min

    La photo ?
    C’est la jeune fille qui devrait être recouverte du drapeau européen , vu , la nudité des deux garçons …

  • rose-poudré , 2 mai 2014 @ 13 h 41 min

    Vous avez parfaitement raison Mr Eric Martin et comme l’illustre bien la propagande des Jeunes Européens de l’Isère : il y a ceux qui baisent et ceux qui se font baiser. Avec l’UE pas d’autre alternative.

  • monhugo , 2 mai 2014 @ 13 h 56 min

    La fille “Europe” entre ces 2 jeunes mâles, c’est une invitation à un “plan à 3”, ou la candidate retenue comme mère porteuse d’un duo d’invertis ?
    Dans l’un et l’autre cas, elle semble peu enthousiaste !
    Du “tout sexe” pour une campagne de com’ de cette sorte, logique ? Ces communicants se souviendraient-ils que c’est la légendaire Europe, princesse phénicienne séduite par Zeus, qui a donné son nom à notre continent ?
    La donzelle fut “approchée” par le maître de l’Olympe sous la forme d’un taureau blanc (une des nombreuses métamorphoses de Zeus, pour tromper son épouse – et soeur – maladivement jalouse, Héra). Attirée par un crocus odoriférant dans la bouche de l’animal, elle le chevauche ; il démarre en trombe, l’emmène jusqu’en Crète (version la plus courante) et s’accouple avec elle (ayant repris son apparence humaine). De leur union féconde naîtront 2 des juges des enfers (Minos et Rhadamante), et Sarpédon, roi de la région du fleuve Xanthos (dans l’actuelle Turquie..), qui participa à la Guerre de Troie, aux côtés de Priam, et y périt, d’un coup de pique en plein coeur porté par Patrocle, sous une pluie de sang envoyée du ciel par son divin géniteur. Petite anecdote : les 3 frères se prirent de querelle, alors jeunes gens, pour les faveurs d’un ….. garçon, Milétos (ou Atymnios, selon d’autres versions). C’est Sarpédon qui l’emporta.
    Leur mère, alors que grosse des 3 demi-dieux, fut mariée au roi de Crète, Astérion…. qui endossa la paternité officiellement.
    Cette histoire mythologique, amusez-vous à la transposer à l’UE, et à ses oeuvres… notamment “sociétales”….

  • domremy , 2 mai 2014 @ 16 h 55 min

    OUI, l EUROPE est vraiment notre mort a petit feu,
    et je suis outré de lire que le directeur du journal LE POINT traite les souverainistes d imbeciles,

    probablement que lui, n a pas de soucis d argent ou de recherche d emploi

Les commentaires sont clôturés.