La jeune Africaine Stella Kamnga s’adresse aux immigrés : “La France appartient aux Français, vous n’avez aucun droit” (VIDÉO)

La jeune Africaine Stella Kamnga s’adresse aux immigrés : “La France appartient aux Français, vous n’avez aucun droit” (VIDÉO)

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Droal , 2 juillet 2020 @ 8 h 39 min

    Cette brave jeune fille se fait beaucoup d’illusion sur ce pays. C’est normal, lorsqu’on est jeune on a besoin de se faire des illusions pour vivre.

    La corruption des jeunes des banlieues n’est qu’un pâle reflet de la corruption des élites qui détiennent le Pouvoir dans ce pays depuis plus d’un demi-siècle.

    La Génération de 1968 a pris ce pouvoir en divisant les Français. Pour le garder, elle ne peut que continuer en divisant les divers peuples et populations, et ce de façon exponentielle, comme elle le fait dorénavant.

    Cette jeune personne parle de “profiter du système”. C’est le “système” qui profite de vous.

    Et c’est un “système” bien plus corrompu que n’importe quel pays africains.

    Mais ce n’est qu’à la longue que vous vous en apercevrez.

  • Adama S B , 5 juillet 2020 @ 1 h 51 min

    Elle est bete ou alors ignorante cette fille.

    1- Toute personne a des droits ou qu’elle soit sur terre.
    2- Les africains sont en general plus intelligent que les francais a l’ecole, ( ou on enseigner en langue francaise ou anglaise). Preuve: d’apres son temoignage elle a frequenter une ecole en france que beaucoup de francais ne peuvent pas acceder. Je suis sure qu’il ya bocou d’autres africains dans cette ecole. Elle a prouver ce point elle meme.
    3- Une batard qui semble ne pas connaitre son pere pense que les autres aussi sont batards comme elle! Elle est koukou dans la tête. Un fou pense ke les autres sont fou.
    4- Je suis d’accord la France pour les francais mais aussi l’Afrique pour les africains. Elle peut alors essayer de dissuader les francais de foutre le camp de l’Afrique avec leurs bases militaires et les soit disants “centres d’intelligence”, je les appele “Centre de Couilloneurs”. En ce moment les africains peuvent sans doute retourner aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *