Marché automobile français : en juillet, les constructeurs français ont souffert…

En juillet 2011, 159 945 nouvelles immatriculations de voitures particulières ont été enregistrées, un chiffre en baisse de 5,9% par rapport à juillet 2010 (-1,2% à nombre de jours ouvrables comparables). En données brutes, les constructeurs automobiles français (groupes Renault et PSA) voient leurs ventes baisser de 9,3% contre seulement -1,2% pour les constructeurs étrangers. Les ventes de PSA Peugeot-Citroën chutent de 7% (la faute à la 207, -20% par rapport à juillet 2010) tandis que Renault et Dacia perdent 12,4% à 37 475 véhicules immatriculés (-49% pour la marque Dacia, la faute à la fin des primes à la casse et subventionnant l’utilisation de véhicules fonctionnant au GPL, et -2,7% pour la marque Renault). Les deux constructeurs tricolores restent toutefois loin devant le groupe Volkswagen (22 310 véhicules, +7%), Opel (8 066, +3,4%), Ford (7 159, -17,8%), le groupe BMW (5 449, +13,5%), le groupe Fiat (5 253, -22,8%) et le groupe Toyota (4 857, -6,5%). Juillet aura été marqué par un recul des immatriculations des véhicules bas de gamme.

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France