Blancs, white, blancos

Tribune libre de Robert Ménard*

Encore un chiffre stupéfiant, avancé par la démographe Michèle Tribalat : en Seine-Saint-Denis « 19 % des moins de 18 ans étaient d’origine étrangère en 1968, ils étaient 57 % en 2005 et probablement encore plus aujourd’hui. » Et que fait le ministre de l’Intérieur face à ce qu’il faut bien appeler une immigration de peuplement ? Il annonce qu’il va revenir sur les critères de naturalisation mis en place par son prédécesseur afin que l’acquisition de la nationalité française cesse d’être, dit-il, une « course d’obstacles ». Regrettant que le nombre de naturalisations soit « en chute libre », il se propose d’en finir avec la loi de juin 2011 qui exige notamment une maîtrise de la langue équivalent à un niveau de troisième, une connaissance minimale de la culture et de l’histoire de la France, et la signature d’une charte « des droits et des devoirs du citoyen ».

Des critères qui ne me semblent pas le moins du monde « scandaleux » ni même « arbitraires », et ne relevant aucunement d’une sorte de loterie comme voudrait nous le faire croire le locataire de la place Beauvau. Malgré ses dernières déclarations, Manuel Valls ne me semblant pas un idéologue totalement étranger au monde réel – n’avait-il pas déclaré, en 2009, alors maire d’Evry, « vouloir plus de « Blancs, de white, de blancos » sur le marché de sa ville… – je me permets donc de le renvoyer, une fois encore, aux analyses de Michèle Tribalat. Selon elle, « La pression et les exigences qui s’expriment côté musulman dans une société prêchant la tolérance et l’ouverture aux autres ont toutes les chances de finir par s’imposer là où ils forment une minorité conséquente. »

Est-ce bien cela que souhaite notre ministre ? Est-ce opportun à l’heure où – certains diront, bien sûr, qu’il n’y a aucun rapport – le nombre de demandeurs d’emploi a encore progressé, en juin, de 0,8%. Soit 23.700 chômeurs supplémentaires. Mais pas de problème, continuons à ouvrir nos frontières, à naturaliser, à accueillir et à régulariser les sans-papiers !

PS/ Un de mes lecteurs me reproche, alors que j’ai critiqué Madonna à propos de cette croix gammée sur le visage de Marine Le Pen, de défendre une liberté d’expression « à géométrie variable ». Je ne le pense pas. C’est pourquoi j’avais précisé dans ce billet, concernant la plainte déposée par la responsable du Front national : « C’est son droit ». Laissant entendre que ce n’est pas, selon moi, la bonne méthode : si l’on devait faire des procès à tous les imbéciles… J’aurais dû être plus explicite. J’en prends acte.

*Robert Ménard est journaliste et fondateur de l’association Reporters sans frontières.

> Son blog : robertmenard.fr

Articles liés

11Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Mizette , 3 août 2012 @ 10 h 32 min

    Pourquoi faut-il que les naturalisations soient facilitées ?
    Les gens qui sont chez nous et demandent à devenir français le font-ils par amour de notre Pays ?
    Nous ne nous y trompons pas : c’est uniquement pour les aides sociales qui leur permettent de vivre à l’aise, avec leurs traditions, qu’ils parviennent à nous imposer, sans travailler, la plupart du temps.
    Je pense que nous devrions faire le travail inverse : limiter l’accès à la nationalité française.
    Ceux qui sont chez nous sont ceux qui ne trouvent pas leur place dans leur Pays pour diverses raisons.
    A moins que le but soit de changer complètement le visage de la France, ce qui n’est pas impossible !

  • je suis de plus en plus persuadée que c’est dans la tête moineau de nos dirigeants (gauche droite confondues) de changer le visage de la FRANCE et ce pourquoi ? il est une complicité que je ne comprends (je devrais dire nous) pas le moins du monde, n’est-on pas fiers de notre civilisation, de nos traditions de nos aïeux qui ont perdu leur vie pour nous la faire gagner, POURQUOI DONC ? ce que le gouvernement précédent avait exigé pour cette naturalisation française était tout à fait normale connaître notre histoire, connaître la charte des droits et devoirs que NOUS FRANCAIS sommes tenus de respecter, et pourquoi pas les autres ?connaître notre langue pour prétendre ne serait-ce qu’à un emploi qui va leur donner droits à toutes les aides sociales dont ils ne jouissent pas dans leurs pays, A QUOI LEUR AURA SERVI LEUR PRINTEMPS ARABE ? ALORS JE REPETE VITE MADAME LEPEN VENAIT SAUVER LA FRANCE EN DIGNE HERITIERE DE JEANNE D ARC ET DE CHARLES MARTEL

  • Robert Ménard je vous salue bien bas de défendre nos idées, nous étions notre famille et moi deopuis 4 générations en tunisie, que nous avons civilisée (aux dires encore de quelques tunisiens recoinnaissants) bourguiba nous a foutus dehors et revoilà l’invasion arabo-musulmane rappliquer chez nous et je ne crois pas qu’ils aient quelques choses à nous apprendre contrairement àce que nous avons fait ( nous avons même appris à pisser debout comme disait mon Père, non seulement pour rire mais encore c’est la vérité)……

  • josselin , 3 août 2012 @ 12 h 52 min

    à 1000% d’accord !! et heureusement que l’on peut lire encore ce genre d’article !! Merci Robert Ménard !
    J’habite dans une ville nouvelle en lisière de Seine-Saint – Denis et je peux passer une journée entière sans croiser un seul blanc ni entendre parler français de la journée hormi tous les dialectes africains …!! Le résultat aux élections ne sait pas fait attendre aux élections avec tous ces fraichement naturalisés et naturalisés par le droit du sol , Hollande arrive élu à 80% !! Ainsi le PS par l’intermédiaire de Valls s’assure désormais son élection à vie !! Hollande a été élu par les quartiers des cités ( il n’ y avait qu’à voir à la Bastille tous les drapeaux du maghreb et palestiniens !!). Avec le PS le ” changement ” de population qu’ils ont commencés avec un “clientèliste ” forcené (je le vois tous les jours dans ma commune socialo- communiste ) devient payant !! alors plus question de s’arréter en si bon chemin …..la caste PS indéboulonnable grace à la substitution de population !!

  • Christiane Lapotre , 3 août 2012 @ 18 h 04 min

    Tous ces gens qui, avec la complicité de la droite / gauche nous envahissent, ne viennent pas pour travailler, mais pour profiter au maximum de nos aides sociales. Pourquoi travailler alors
    qu’ils peuvent se faire entretenir par la république, sans payer d’impôts. Il faudra que le peuple patriote se débarrasse au plus vite de tous ces inutiles qui installés dans les ors de l’ Elysée, vendent notre pays un peu plus tous les jours. Toute l’ équipe au pouvoir ne sont qu’un ramassis de voyous et de vauriens. Tous les petits copains reviennent, payés grassement par un Etat au bord de la faillite. Ils n’ont honte de rien. C’est une véritable mafia tout comme les précédents. Il est tant de mettre tout ce monde à la porte à moins que leur soit réservé le sort attribué aux traitres.

  • ma petite-fille habite ajaccio et quand en faisant se courses elle entend parler arabe elle se retourne et leur : “ici on est en France et la moindre des choses c’est que vous parliez français, et si si vous devez porter le voile mettez-les les ces voiles mais pour traverser la méditerannée…les autres baissent la tête …..si tout le monde avait ce courage d’interpellation peut-être arriverions nous à en faire quelques choses

  • Gérard , 3 août 2012 @ 19 h 34 min

    J’habite au Maroc. On me demande souvent si je fais le Ramadan. Je réponds que je ferai le Ramadan quand ils iront à l’église. Ca les fait beaucoup rire parce qu’ils sont quand même très sensibles à une certaine logique et qu’ils ont quand meme le sens de l’humour. Chez eux, ils sont également sensibles à ce qui se passe en France et reconnaissent que nous avons tort de laisser tous ces droits aux immigrés parce qu’ils ont le sens du patriotisme. En France, moi aussi … je prends en photo les femmes voilées , très ostensiblement , pour les mettre en face de leur ridicule.

Les commentaires sont clôturés.